Sanditon de Jane Austen et une autre dame



Présentation de l'éditeur : En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l'étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d'une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le cœur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ?

A noter : Ce livre, laissé inachevé par Jane Austen a été terminé par un auteur contemporain

Lecture commencée le 29 Avril 2013, terminée le 03 Mai 2013

Mon avis : 
Je vais le diviser en deux parties. Les chapitres 1 à 11 écrits par Jane et le reste écrit par une autre. Sur le début de l'histoire, c'est certainement un des plus emballant écrits par Jane. Les personnages, rapidement vus du point de vue de Charlotte sont distillés peu à peu dans le récit et on y retrouve le mordant de Jane ainsi que les thèmes récurrents de l'argent et des amours impossibles. L'héroine, Charlotte est sensée et se pose en observatrice avisée du moins dans ce début. C'est particulièrement intéressant de voir le décalage entre les descriptions des différents personnages faites par Mr Parker et l'opinion qu'elle s'en fait. Dans cette optique, il faut souligner le personnage de Lady Denham, dont l'avarice est particulièrement savoureuse. Sur ce début, je trouve beaucoup de points communs avec la société déjà décrite dans Emma. Sauf que Charlotte n'a rien à voir avec Emma, sa situation serait plutot comparable à celle de Catherine Morland même si Charlotte est beaucoup moins naïve que cette dernière. Les soeurs de Parker m'évoquent un mélange agréable de Mr Woodhouse ( même si les soeurs refusent obstinément toute ingérence d'un médecin) et de Miss Bates ( sans la gentillesse). Clara, la jeune nièce pupille de Lady Denham me fait penser à Jane Fairfax et Fanny Price. A la fin du chapitre 11 tout est réuni pour une excellente histoire, qui donne diablement envie de visiter Sanditon !

La suite est agréable, le personnage de Sidney est juste fascinant, Henry Tilney en plus sexy. La relation qu'il entretient avec Charlotte est sur le même registre que celle de Darcy et Lizzy, en moins torturée : j'ai eu l'impression de lire Orgueil et Préjugés avec un Darcy plus "ouvert" et une Lizzy plus "romantique" ( comprendre moins scrupuleuse et portée aux préjugés). Après, cela reste nettement moins profond que du Jane Austen et plus centré sur la romance que les autres je trouve. Cependant, les rebondissements étaient à la hauteur, même si j'émets quelques doutes sur la familiarité et la désinvolture du personnage de Sidney. Mais tout y était, les rebondissements, les quiproquos, l'outrance ridicule de certains personnages (Sir Edward mdrr). Après il manque vraiment une petite chose: un personnage réellement "méchant" que l'on va détester, je crois qu'il y en a un dans la plupart des JA, le personnage qui contrecarre l'héroïne ! (enfin sauf dans Emma, c'est vrai) Sur le personnage de Charlotte, je trouve son retournement d'attitude assez surprenant mais en définitive, ça passe plutôt bien. La fin entre les deux héros est très romantique ^^. En revanche, un rebondissement plus style Amanda Grange que Jane Austen m'a déplu, j'ai trouvé les personnages d'Arthur et d'Adela superflus...
Ce que j'aime : les personnages d'emblée très intéressants, Sir Edward, SIDNEY ET CHARLOTTE !!
Ce que j'aime moins : que l'on ait pas la vraie fin de Jane :(. Une intrigue parfois un peu cousue de fil blanc qui use et abuse des procédés déjà utilisés par Jane Austen.

En bref: Un excellent début de roman qu'il est dommage que Jane n'ait pas fini ! La suite, écrite par une autre dame est à la hauteur malgré quelques défauts. J'ai juste adoré ce roman, je ne me suis pas ennuyée et même si certains passages m'ont semblé un peu too much je sais déjà que je relirai Sanditon ! Un beau travail qui ne dépare pas celui de l'auteur.

Ma note: 9/10





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest