The Pride and Prejudice Chronicles, tome 1 : Georgiana Darcy's Diary de Anna Elliott



Présentation de l'éditeur : Mr. Darcy's younger sister searches for her own happily-ever-after... The year is 1814, and it is springtime at Pemberley. Elizabeth and Mr. Darcy have married. But now a new romance is in the air, along with high fashion, elegant manners, scandal, deception, and the wonderful hope of a true and lasting love. Shy Georgiana Darcy has been content to remain unmarried, living with her brother and his new bride. But Elizabeth and Darcy's fairy-tale love reminds Georgiana daily that she has found no true love of her own. And perhaps never will, for she is convinced the one man she secretly cares for will never love her in return. Georgiana's domineering aunt, Lady Catherine de Bourgh, has determined that Georgiana shall marry, and has a list of eligible bachelors in mind. But which of the suitors are sincere, and which are merely interested in Georgiana's fortune? Georgiana must learn to trust her heart--and rely on her courage--for she also faces the return of the man who could ruin her reputation and spoil a happy ending, just when it finally lies within her grasp. Georgiana Darcy's Diary is Book 1 of the Pride and Prejudice Chronicles and is appropriate for all ages.
 
Lecture commencée le 04 Mai 2013, terminée le 08 Mai 2013

Mon avis: 
 
Pas grand chose à voir avec Orgueil et Préjugés. L'auteur s'est peu risquée à mettre en scène Darcy et Elizabeth, exception faite pour un "happy ever with a babyyyyyyyy" ce qui est une bonne chose. Anna Elliott a modifié le caractère de Georgiana pour qu'elle colle à l'histoire qu'elle raconte et du coup tout cela semble un peu hors propos. Déjà je ne comprends pas pourquoi beaucoup d'auteurs s'entêtent à faire en sorte que Georgiana ou Anne soient forcément amoureuses du Colonel Fitzwilliam ? Cette fois c'est Georgiana qui s'y colle et j'ai du mal à y croire !

Sur le reste, je vais être méchante mais la plupart des rebondissements sont justes impossibles à croire... Entre Caroline Bingley qui est installée à Pemberley (?!!!? sans chaperon ? et de quel droit elle squatte chez les Darcy ?) et qui se barre la nuit sans le moindre souci des convenances, Lady De Bourgh qui pète juste un cable et devient complétement idiote... Georgiana qui la fait chanter... L'épisode du bal masqué est aussi inapproprié à l'époque (quoi ? les filles se sauvent sans demander la moindre permission à leurs tuteurs/parents ?). Sans oublier les scènes "privatives" entre hommes et femmes non mariées où les hommes sont à demi nus ! ( voir le colonel). Bref une histoire qui n'a de Pemberley que le nom et qui dont la plupart des situations sont complètement inappropriées à l'époque ! La seule chose qui est intéressante c'est la façon dont l'auteur gère le retour de Campagne du Colonel
 
Ce que j'aime : Les quelques quiproquos qui rappellent l'ambiance austenienne. Le personnage du Colonel, traumatisé par la guerre (ça c'est bien)
 
Ce que j'aime moins : Des personnages tous ou presque "out of character". Des situations pas du tout adaptées à l'époque.

En bref : A ne pas lire pour retrouver l'ambiance et les personnages de Jane Austen, c'est plus une lecture "quai de gare". Un anglais très facile à lire et abordable.

Ma note : 2/10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest