The Pride & Prejudice Chronicles, tome 3 : Kitty Bennet's Diary de Anna Elliott



Présentation de l'éditeur: A story of hope and second chances in Regency London... Kitty Bennet is finished with love and romance. She lost her one-time fiance in the Battle of Waterloo, and in the battle's aftermath saw more ugliness and suffering than she could bear. Staying with her Aunt and Uncle Gardiner in London for the winter, Kitty throws her energies into finding a husband for her hopelessly bookish sister Mary, and discovering whatever mysterious trouble is worrying her sister Jane. But then she meets Mr. Lancelot Dalton, a handsome clergyman with a shadowed past--and discovers that though she may be finished with love, love may not be at all finished with her.


Lecture commencée le 11 Mai 2013, terminée le 12 Mai 2013

Mon avis : 

N'ayant pas spécialement aimé les deux premiers tomes, j'étais assez sceptique sur ce dernier. Néanmoins, je dois admettre que ce tome consacré à Kitty qui, avec Mary, est un peu l'oubliée de Pride & Prejudice est plus intéressant... Déjà on retrouve les Gardiner (^^) ensuite, l'avantage avec Kitty c'est qu'on la voit tellement peu finalement dans le roman de Jane où elle suit aveuglément Lydia, on ne sait pas grand chose sur elle... Pas plus que sur Mary (la soeur sentencieuse du milieu) du coup l'auteur nous propose sa version. Même si j'ai beaucoup de mal avec le background qu'elle a construit pour Kitty dans les deux premiers tomes. Ici encore les séquelles de la guerre sont omniprésentes mais j'avoue que la façon dont c'est amené par le personnage de Lancelot est plaisante(j'aime beaucoup Lancelot). L'angle sur lequel l'auteure attaque Mary me plait aussi : finalement sous ses dehors "je sais tout" Mary souffre de ne pas être aussi belle/vive/intelligente que ses soeurs et craint de ne jamais trouver à se marier. Kitty, quant à elle se retrouve bien seule finalement, et se rapproche de sa soeur. J'aime ses pensées sans complaisance ^^. Jane apparait également et j'avoue que son arrivée à Londres suscite beaucoup de questions, on tremble pour son couple avec Bingley !

Malheureusement, le tout fini par tourner en haut de boudin... La raison du trouble de Jane est juste RIDICULE et tellement peu crédible (même avec le caractère de Jane) qu'on y croit pas. Mary semble avoir une seconde personnalité à l'opposé de celle décrite par Jane Austen et agit d'une manière qui aurait même choquée Lydia... Georgiana et le Colonel se noient dans la guimauve ... Et enfin Kitty intervient... Elle est intéressante dans le premier tiers du roman mais ensuite, elle devient une sorte de petite manipulatrice ultra douée qui va jouer des tours de gamine (pour aider Jane et Mary of course). Georgiana Darcy (pardon Fitzwilliam) qui n'a visiblement rien d'autre à foutre de ses journées, l'aide... Bref c'est vraiment dommage car l'auteur avait une bonne idée de base sur Kitty (ses analyses sur sa famille et sur ses parents sont très pertinentes) seulement, j'ai eu le sentiment que l'auteur voulait que le lecteur en arrive à la conclusion Kitty était plus intelligente que Lizzy, plus belle que Jane (elle est hyper courtisée), plus vive que Lydia et plus pratique que Mary. Ca fait trop de "plus" et ce n'est même pas fait subtilement... C'est vraiment dommage car hormis l'aspect "farce de gamine", l'improbabilité de certaines situations en raison de leur caractère inapproprié à l'époque, un accouchement (Jane s'y est collée cette fois) presque aussi raté que celui du tome d'avant ( c'était plus émouvant cette fois), une Mary juste ... ratée et quelques détails que j'oublie c'était pas si mal.

Le traumatisme post guerre est bien traité en fait et le personnage de Lancelot est une vraie découverte, c'est ce que j'ai préféré dans le livre.

Ce que j'aime : Les allusions à la guerre, le personnage de Lancelot et sa relation avec Kitty. Les remarques de Kitty sur sa famille.

Ce que j'aime moins : des personnages peu ressemblants aux originaux, un scénario passepartout et convenu, des situations improbables. Un peu too much dans l'émotion même si j'avoue que j'ai versé ma petite larme ^^

En bref : Le meilleur des trois. Uniquement grâce au personnage de Lancelot et à une Kitty qui réussit quand même à rester sympathique. A lire pour Kit et Lance, pas pour Pride & Prejudice.

Ma note : 4/10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston