Bryanston Mews de Anne Perry


 
 
Présentation de l'éditeur : En cet été 1896, Londres n'a d'yeux que pour le procès du Dr Jameson ; procès engagé suite à son raid meurtrier mais vain pour reprendre le contrôle du Transvaal, une région d'Afrique du Sud disputée aux Boers. Une partie de la noblesse qui a investi dans cette aventure réalise alors qu'elle risque de perdre sa fortune. Mais Pitt, et plus encore Narraway, son ancien supérieur à la tête de la Spécial Branch, sont davantage préoccupés par le viol et le meurtre de Mrs Quixwood, la femme d'un riche banquier. D'autant qu'il semble que ce viol ne soit pas un cas isolé… Dans la touffeur de l'été, l'horreur s'invite aux soirées d'ambassadeurs, menaçant les femmes de joies comme les nobles.

Lecture commencée le 16 Juillet 2013, terminée le 16 Juillet 2013

Mon avis : 
 
Avec cette nouvelle enquête, j'ai eu le sentiment de retrouver ENFIN ce que j'aime dans cette saga. C'est un retour aux sources avec une intrigue qui ressemble aux tous premiers ouvrages de la série. L'histoire se lie très bien avec les nouvelles responsabilités de Thomas et j'aime l’implication de Victor Narraway qui prend décidément de plus en plus de place dans cette série ( mais je n'ai rien contre, je trouve ce personnage intéressant même s'il a des points communs avec Monk selon moi ^^). L'histoire est réellement torturée et j'ai eu du mal à lâcher le bouquin ^^
 
Ce que j'aime : L'intrigue qui évite les embrouillas politiques... Victor.

Ce que j'aime moins : Thomas est un peu en retrait je trouve et SURTOUT je crains que l'auteur nous prépare peu à peu à une relation amoureuse entre Victor et un autre personnage de la série à laquelle je n'adhère pas du tout ! Une fin qui appelle une suite ^^

En bref : Un excellent Pitt qui renoue avec la magie des anciens tomes


Ma note : 8,5/10
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston