Journal d'un vampire : tome 8, Cruelle destinée de LJ Smith



Présentation de l'éditeur : Elena a déjà affronté son lot de défis. Mais celui qui se présente à elle cette fois semble le plus insurmontable de tous. Parviendra-t-elle à accepter sa nature de Sentinelle ? Surtout, saura-t-elle éveiller ses pouvoirs à temps ? Car Klaus a été ressuscité par la Vitale Society. Et le terrible Vampire des Origines ne reculera devant rien ni personne pour atteindre son but : détruire Elena et tuer chacun de ses proches. Damon, rejeté par Elena, sombre dans la violence et renoue avec son passé de prédateur sanguinaire. Repéré par les Sentinelles, il devient la première mission d’Elena.

Lecture commencée le 26 Novembre 2013, terminée le 29 Novembre 2013


ATTENTION MON AVIS CONTIENT DES SPOILERS !

Mon avis : 
 
Alors j'avais adoré les premiers tomes, un peu moins la suite... Notamment parce qu'il faut signaler que même si c'est le nom de LJ Smith qui apparait sur la couverture, elle n'en est pas l'auteure. Et je dirais que ça se sent ! Sur l'histoire, j'étais restée sur tome 7 assez décevant avec une histoire compliquée de société secrète universitaire (la Vitale) qui d'ailleurs fait miroir avec la saison 5 de la série ( les Vampires Augustines) Voilà donc Elena (blonde aux yeux bleus ici ) avec une nature de Sentinelle sur le dos (lutte contre le mal ect) Et le retour d'un vieil ennemi Klaus ( vampire des origines comme dans la série )... Katherine revient aussi à la vie, alliée avec Klaus... Stefan et Elena filent le parfait amour dans des scènes d'une extrême dégoulinance tandis que Damon renoue avec ses démons (comprendre : suce ses victimes jusqu'à la moelle) Elena se retrouve donc forcée d'accepter son statut de Sentinelle, avec dans l'idée qu'elle devra battre Klaus... sauf que BIEN SUR c'est Damon qu'on lui demande de tuer ! Mais Elena même si elle ne l'aime pas d'amour ne veut pas le tuer ! Bref... Sur Bonnie, son personnage dans les livres m'horripile puissance 10, je ne supporte pas cette "petite rouquine" toujours apeurée, toujours fragile blablabla... Même peine pour Matt qui me saoule aussi, trop gentil, trop tout... Sur Meredith (qui n'existe pas dans la série) idem, je ne l'aime pas, tout comme Alaric (ici son petit ami). Par contre j'aime beaucoup les loups (Zander & Co ) même si pour le coup ça a un gros côté Twilight. Sur le livre en lui même, ma foi l'écriture est simpliste, l'intrigue peu passionnante et c'est vraiment dégoulinant de bons sentiments ... Jusqu'à ... LA révélation sur la famille d'Elena ! J'avoue que pour le coup, j'ai été surprise et d'un côté ça m'a fait plaisir (mais je n'en dirais pas plus) tout comme la manière dont la relation Damon/Elena tente d'être relancée

Ce que j'aime : Zander et les loups, Damon le méchant (amoureux d'Elena). Les trente dernières pages du roman

Ce que j'aime moins : L'absence totale de tension, Elena est avec Stefan, c'est tout. Le côté très "bons sentiments" et "bisounours" des personnages, sans nuances, exception faite de Damon. Le côté simpliste de l'écriture.

En bref : A ne lire que si vous voulez connaitre la fin de la saga (ce qui est mon cas) sans aucun intérêt sinon, à moins que vous ne soyez Stelena et adepte du bisounoursage. Cependant, les trente dernières pages du roman valent vraiment le détour (et du coup encouragent à lire le tome 9, mais c'est un autre débat...)

Ma note : 5,5/10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston