Mansfield Park :The Wild And Wanton Edition, tome 2 de Nina Mitchell



Présentation de l'éditeur : When she is 10 years old, Fanny Price is sent from her poor and large family to Mansfield Park, where she is to be raised by her wealthy aunt and uncle, Sir Thomas and Lady Bertram. Though she grows up in the same home as her four older cousins, she is often treated as a poor and ignorant relation, similar to a servant, and is not afforded the same advances into society as her more privileged relatives. But there is one among her relations who treats her as an equal. Edmund is the second son and the kind-hearted soul of the family. It is not long before Fanny’s childhood appreciation of Edmund’s kindness is transformed into a romantic love more suited to the young woman she’s become. But the fashionably wealthy and attractive brother and sister, Henry and Mary Crawford, arrive at Mansfield and create turmoil for the entire Bertram family—Mary falls for Edward, and Henry falls for all of the female cousins, though he tries to convince Fanny (and himself) that his heart belongs only to her. Will any hearts be spared? Though often described as the least romantic of Austen’s six novels, Mansfield Park comes to life when Fanny’s true romantic and passionate nature is revealed. Indeed before Edmund’s eyes Fanny’s passion and beauty surpasses that of her new and sophisticated friend, Miss Crawford. And it appears that the overly moralistic Edmund has some untapped passion of his own. Can the pursuit of pleasure be enough to bring this romance to a new level?

Lecture commencée le 28 Mai 2014, terminée le 31 Mai 2014

Lu dans le cadre du  Challenge Austen organisé par Céline
 
Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres
 
Mon avis

Un second tome qui remplit aussi peu ses promesses que le premier... Exception faite d'un rêve érotique de Fanny ( 10 lignes), un baiser langoureux entre Edmund et Fanny (5 lignes), une scène sous un abricotier entre Edmund et Fanny ( 15 lignes) et une scène finale entre Edmund et Fanny (2 lignes où ils parlent de sexe) le reste c'est l'original... Oups j'oubliais deux lignes entre Henry & Maria. Une fois encore ça fait cher du mot ( en tant qu'auteure, j'aimerais le même tarif que Nina Mitchell !) Bon donc je ne vais parler que des rajouts : c'est sympa bien écrit mais TROP RARE !
Une autre différence aussi... les prénoms donnés par Fanny & Edmund à leurs jumeaux : Henry et Mary... sérieusement ??? Oui c'est drôle mais hautement improbable même si l'explication que fournit l'auteure est bien trouvée. Et.... je n'ai plus rien à dire, le reste c'est Mansfield Park et je l'ai déjà chroniqué

Ce que j'aime : euhhh la scène de l'abricotier ? La pointe d'humour de la fin pour les prénoms même si c'est improbable

Ce que j'aime moins : Le peu de choses en supplément de l'original et avoir l'impression d'être une vache à lait

En bref : Encore une vaste perte de temps et d'argent... Les rares scènes ajoutées sont bien écrites mais pas assez pour justifier le prix exorbitant de ce second tome. Même si vous êtes archi fan/collectionneuse d'austenerie, évitez celle ci ! 

Ma note 
1/10



Commentaires

  1. Outch sacré commentaire ^^ Henry et Mary comme prénoms pour les enfants... J'espère vraiment que l'excuse est valable ^^
    Je n'irai pas m'embarquer dans cette histoire alors. Merci ;)

    RépondreSupprimer
  2. Sage décision... garde ton argent, ça ne vaut pas le coup ! Je suis très très déçue

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston