La série du Mercredi : Dracula , Saison 1



Présentation du diffuseur : Dracula alias Alexander Grayson riche businessman américain s'installe en Grande-Bretagne en fin de XIXe siècle et cherche à venger la mort de sa bien aimée assassinée auparavant par l'ordre du Dragon, puissante organisation secrète qui contrôle la ville de Londres.

État d'avancement de la série: En cours.

Mon avis 

Alors j'aime et j'aime pas... J'aime toujours les séries de vampires ( fang addict !) et le Londres de 1800. Cependant, j'ai eu un peu de mal avec L'ordre du dragon et ses membres... Le personnage de Lady Jayne(et ses katanas) m'a particulièrement hérissée moi les grosses bagarres à la Underworld, j'ai du mal et là dessus je n'ai pas trouvé ça crédible une seconde (mais je me suis payée de franches tranches de rigolade)
Ensuite, il ne faut pas être trop attachée à l'histoire de Bram Stocker pour prendre plaisir à cette saison. En vrac : Van Elsing fait équipe avec Dracula (ils ont un ennemi commun), Lucy est amoureuse de Mina ( idée déjà suggérée par Coppola), Mina est une jeune féministe avant l'heure et veut être médecin, par ailleurs elle est la réincarnation de l'amour perdu de Dracula ( oui là c'est carrément l'idée de Coppola). Sur Dracula lui-même, je trouve qu'il est au fond trop gentil : il n'a pas choisi d'être maudit, c'est l'ordre qui l'a fait, il cherche aussi à venger la mort de sa femme Ilona : l'idée de faire de Dracula un "gentil" c'est pas mal, mais je ne suis pas sûre que ça plaise aux puristes... Donc entre katana et amour, la série est inégale ( j'ai cependant apprécié la relation Jonathan /Lucy) et les scénaristes bousculent un peu l'idée que l'on a des personnages ( le gentil Harker passe chez les méchants, Lucy est une garce jalouse, Dracula un pauvre type...) Bref, c'est sympa, ça change mais tout n'est pas à prendre.

Ce que j'aime : Jonathan Rhys Meyer, toujours aussi talentueux, même si j'aurais apprécié un Dracula plus méchant... Sa relation avec Mina, et les femmes en général. Le personnage de Renfield, épique ! Une certaine créativité dans la façon dont ils bousculent les personnages dans l'imaginaire. Toutes les expériences sur l’électricité

Ce que j'aime moins : Bah les méchants, too much, trop de katana, trop de complots.

En bref : Une petite série sympa qui offre une version créative de Dracula, même si c'est parfois un peu trop original et katanesque pour moi !

Ma note 

6/10



Commentaires

  1. Le fait que ce soit Jonathan Rhys Meyer qui incarne Dracula me donnait envie de me pencher sur cette série, mais vu que je fais partie des "puristes", pas sûr qu'au final ça me plaise...
    A voir, histoire de me faire une opinion ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah à regarder l'esprit très très ouvert... et si on est fan de Jonathan !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest