La couleur du lait de Nell Leyshon




Présentation de l'éditeur : En cette année 1831, Mary, une fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible et sévère, en bref, une vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset.
Simple et franche, lucide et impitoyable, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu'on l'a envoyée travailler chez le pasteur Graham, afin de servir et tenir compagnie à son épouse, femme fragile et pleine de douceur.
Elle apprend avec elle la bienveillance, et découvre avec le pasteur les richesses de la lecture et de l'écriture.. mais aussi l'obéissance, l'avilissement et l'humiliation. Finalement, l'apprentissage prodigué ne lui servira qu'à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.

Avant toute chose je tenais à remercier le site Babelio pour m'avoir sélectionnée parmi les participants de la Masse Critique et les Editions Phébus pour l'envoi du roman

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres  

Lecture commencée le 01 Octobre 2014, terminée le 02 Octobre 2014

Mon avis

Alors, je dois admettre qu'au début, j'avais des doutes... Un livre sans majuscule, sans ponctuation (pratique pour les dialogues lol) et avec des mots simples... Et puis j'ai commencé à lire et au bout de trois pages, j'étais dedans. Au début Mary (m.a.r.y) vit à la ferme avec le père, la mère, ses trois sœurs et son grand père qu'elle adore. Je trouve que l'auteure a particulièrement bien réussi à transcrire la personnalité de la jeune fille. J'aime le côté simple de la description de la ferme et la relation de la jeune fille et de son grand père. On voit tous les autres personnages par ses yeux et surtout "le père" qui est aussi dur qu'impitoyable : seul l'argent compte pour lui, du moins c'est ainsi que Mary le perçoit. Arrive donc la rupture dans la vie aussi routinière que régulière de la jeune fille : elle est envoyée chez le pasteur pour jouer les dames de compagnie. On comprend vite que le destin de Mary est scellé... Surtout vers le milieu du livre, lorsque le pasteur commence à la prendre comme "élève" et lui apprend à lire et écrire. Peu à peu, on descend dans l'horreur et le huis clos étouffant qu'est devenue l'existence de Mary qui finalement, ne rêvait que d'une chose, rester avec sa vache préférée et discuter avec le grand père dans la réserve aux pommes. On voit aussi une jeune fille simple et gentille peu à peu corrompue par sa frustration et son impuissance face à ceux qui commandent... Mary doit obéir... à la mère, au père, à Edna puis au pasteur.... Mary change... Plus elle apprend à lire et à écrire, plus elle s'enferme sur elle-même, la pipelette du début du roman s'efface peu à peu pour laisser la place à la jeune fille qui raconte son histoire en l'écrivant. La jeune fille franche et ouverte de la ferme a disparu. Maintenant Mary a des secrets. Et je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler. Le récit est  émaillé de beaucoup de petits détails qui préparent le lecteur à la fin (par exemple le destin de Violet...) et la dernière partie est une plongée dans l'horreur de ce que subit Mary, on est tellement attaché au personnage que peu de mots suffisent pour transmettre son dégout et son désespoir. Quand à la fin, elle est juste bouleversante.

Ce que j'aime : la construction du récit, la manière dont le lecteur entre peu à peu dans la vie de Mary et dans son enfer personnel. La fin, magnifique. Les passages entre le pasteur et Mary. La réaction du père quand il voit Mary sous le foin.

Ce que j'aime moins : Et bien je ne sais pas trop, peut-être que quelques fautes d'orthographe et de conjugaisons auraient ajouté de la crédibilité ?

En bref : Un roman absolument bouleversant où Mary une jeune fille aux cheveux de la couleur de lait, nous raconte sa descente aux enfers. C'est aussi une histoire où la naïveté et la gentillesse sont écrasées par le poids de l'obéissance et des hommes jusqu'à leur point de rupture. A lire absolument !

Ma note 

9/10


Commentaires

  1. Oh merci pour ton avis, ce roman a l'air vraiment très bien! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de quoi, je le conseille vraiment ^^

      Supprimer
  2. Pourquoi pas ! Même si j'ai peur que l'absence de ponctuations me perturbe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais la même crainte, mais au final tu es tellement dans l'histoire que ça ne te préoccupe plus

      Supprimer
  3. Très beau, mais très dur !
    Une lecture que je recommande :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai découvert ce livre complètement par hasard et c'est la très belle couverture des éditions 10/18 qui m'a interpellée en premier lieu et donné envie de m'intéresser un peu plus à ce livre, ce que j'ai fait...pour le moment, je ne l'ai toujours pas lu mais les belles chroniques que j'ai pu lire ici ou là me donnent envie de me lancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui là il faut absolument le lire ! C'est un magnifique roman !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston