Une saison à Longbourn de Jo Baker



Présentation de l'éditeur : Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier.
À l’étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu’Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l’étage, relève d’eux seuls… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

Lu dans le cadre du  Challenge Austen organisé par Céline
 
Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres


Lecture commencée le 13 Octobre 2014, terminée le 15 Octobre 2014

Mon avis 

Quand Downton Abbey croise Pride & Prejudice, on obtient ce roman... L'histoire est centrée sur le personnage de Sarah, jeune bonne à tout faire chez les Bennet et, même si elle suit la trame du roman de Jane Austen, on est pas du tout dans une redite du roman (bon point !). Donc si le petit monde de Lizzy, Jane et les autres est bouleversé par l'arrivée des Bingley et de Darcy, celui de Sarah l'est par celle d'un nouveau valet de pied : James Smith. D'entrée de jeu, on comprend que ce personnage n'est pas ce qu'il parait de prime abord ( et la dernière partie du roman nous le confirme mais chutttt). Donc on suit vraiment la vie de l'envers du décor de Longbourn et on voit des choses pas jolies jolies... Entre les pots de chambre des demoiselles (et de Collins, d'ailleurs la visite de ce dernier était hyper intéressante, on voit que Mme Bennet n'est pas la seule à s'inquiéter du choix marital de Collins, et j'ai aimé aussi voir qu'on parlait enfin de Mary). J'ai plus de réserves concernant le traitement réservé à Wickham... Je SAIS qu'il est d'usage de faire de lui un salaud intégral mais là j'ai trouvé que c'était trop trop lourd... Franchement l'épisode Polly et l'intervention de James étaient de trop... Bref, autre partie que j'ai bien aimée aussi c'est le point de vue de Sarah sur Darcy et surtout sur la soirée où il vient faire sa première demande : j'ai trouvé ça très réussi (même si évidemment, il faut connaitre le roman original pour apprécier pleinement). Idem, j'ai adoré le fait que le gentil Bingley possède un esclave... (même si ce dernier ne le reste pas).

Ce que j'aime : le regard que les domestiques portent sur leurs maitres et leurs invités, l'intimité vraiment décrite de la maison (grâce aux pots de chambre et tout ça, on s'y croyait ). James, ce qu'il est. Sarah même si elle m'a agacée au début du roman. Collins particulièrement réussi !L'incursion dans le couple Darcy, la nervosité d'Elizabeth, son désir d'être à la hauteur, j'ai beaucoup apprécié cette vision de leur mariage. L'histoire de Mr Bennet...et les personnages de Mr & Mrs Hill

Ce que j'aime moins : l'acharnement sur Wickham, une fois de plus diabolisé, à mes yeux l'épisode Polly est de trop... Un peu trop de romance sur la fin, avec Sarah.

En bref : Un très bon roman, réaliste et bien documenté, qui se lit tout seul... Si on a lu Pride and Prejudice avant ! Je pense que sans cela, je l'aurais moins apprécié donc je serais presque tentée de dire que... c'est à réserver aux janéites !


Ma note 

8,5/10



Commentaires

  1. Ah...je suis censée faire baisser ma PAL et pas l'augmenter !!! ;) Un croisement entre Downton Abbey et un Austen, comment résister ??

    RépondreSupprimer
  2. Un roman que j'ai trouvé bien réussi dans l'ensemble et vraiment sympathique :) !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston