Caroline and the Footman de Renata McMann & Summer Hanford



Présentation de l'éditeur : This "Pride and Prejudice" variation explores the possibility that Caroline Bingley's behavior is motivated by goals other than a desire to attract Darcy. In an effort to shatter the Caroline Bingley villain motif, "Caroline and the Footman" portrays a Caroline who is not stupid, greedy or villainous, but rather someone with her own life and dreams, though her actions do still influence Darcy's and Elizabeth's relationship. Readers will find everything they thought they knew about Caroline Bingley turned on its head.
This short story is about 10,000 words.

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres  

Lecture commencée le 22 Février 2015, terminée le 22 Février 2015

Mon avis 

Une petite histoire absolument stupéfiante qui prend le parti de balayer tout ce qu'on sait sur Caroline Bingley et donne un éclairage très original sur son comportement dans Pride & Prejudice. Dans cette novella, Caroline, amoureuse d'un valet de pied, agit de manière pédante pour protéger son histoire d'amour et la dissimuler aux yeux de la redoutable Louisa... Et quel meilleur moyen que de faire mine de jeter son dévolu sur Darcy ?  Tout en faisant en sorte de se montrer aussi hautaine que possible histoire de rebuter au maximum le dit Darcy. Alors oui, clairement, on sait tous que ce n'est sûrement pas dans cette intention que Jane Austen a créé le personnage de Caroline mais j'aime beaucoup cette version qui tente de redorer le blason du personnage en nous en offrant une nouvelle interprétation.
Le tout se lit assez vite, sans prise de tête (le vocabulaire anglais est assez simple) et en définitive, j'ai bien aimé la vision de Caroline sur Mr Darcy ( lui peut se montrer méprisant mais il le condamne chez les autres !) Bon après j'ai plus de réserves sur le côté correspondance autorisée mais de tout ce que les auteures auraient pu faire c'était le choix le plus raisonnable.

Ce que j'aime : découvrir une nouvelle Caroline (pour une fois que le personnage n'est pas conspué, je ne vais pas bouder mon plaisir)

Ce que j'aime moins : j'ai un peu bloqué sur l'échange de lettres qui ne me semble pas jouable avec les usages de l'époque (la réputation tout ça), le style qui est simplissime (en même temps tant mieux pour moi, j'ai pas galéré)

En bref : Une variation agréable à lire qui offre une vision inédite du personnage de Caroline Bingley. Sympathique et rapide à lire mais il ne faut pas être trop regardant sur le respect du personnage tel que l'a écrit Jane Austen.

Ma note 

6,5/10




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston