Figures Mythiques, tome 1 : Perséphone, reine des morts de Frédérique Gabert



Présentation de l'éditeur : Enlevée par Hadès, Perséphone satisfait sa mère et son époux en passant la moitié de l'année sur Terre et l'autre moitié aux Enfers.
Le mythe occulte cependant les ressentis de Perséphone. Frédérique Gabert choisit pour sa part de narrer le trouble de la nymphe et son désir naissant pour le dieu des Enfers. Les quelques jours qui précèdent la décision de la future reine des morts sont l'occasion d'une visite des lieux et d'une description classique de ce qu'étaient les Enfers pour les Anciens.

« Voici donc ma proposition : demeurez auprès de moi trois jours et trois nuits. Si au terme de ce temps, vous désirez toujours partir, je vous libérerai »

Dans une langue soignée, l'auteure dépeint un décor somptueux et le désir de Perséphone, exacerbé par les tentations d'Hadès. Le texte est somptueusement illustré.





E-book offert par ChocolatCannelle dans le cadre d'un service presse pour la collection E-ros des Editions Dominique Leroy. Merci 

Lecture commencée le 24 Mars 2015, terminée le 24 Mars 2015

Mon avis :
Le mythe de Coré étant l’un de mes favoris dans la mythologie grecque, j’attendais beaucoup de cette nouvelle version. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! L’auteure s’est attachée à respecter les pré requis du mythe ( les sept pépins de grenade) tout en insufflant un côté très érotique à la relation Hades/Coré. J’ai beaucoup apprécié le style et les descriptions, soignées et vivantes. Les dialogues sont bien trouvés et on est emportés dans l’histoire sans problème. Le côté érotique est bien dosé (même si j’ai quelques réserves sur la caresse buccale de Coré à Hades, j’ai trouvé que c’était un peu trop pour une vierge). La chute est bien trouvée, j’ai apprécié qu’au bout du compte, Coré face son choix ( et Hadès est miam !)
Un dernier mot pour les illustrations, dont je n'ai pas encore parlé mais qui sont très détaillées et s'insèrent parfaitement dans le texte

Ce que j’aime : le respect du mythe original, le soin apporté au style que ce soit pour les scènes érotiques ou les descriptions. Les illustrations, réelle plus-value

Ce que j’aime moins :
pas convaincue par le côté buccal de la chose qui n’est pas compatible avec la vierge innocente à mes yeux. La mise en page du texte ( non justifiée) m’a fait un peu grincer des dents (c’est mon côté maniaque)

En bref : Une belle réécriture, convaincante et bien écrite à l’érotisme bien dosé et présent.



Ma note

7,5/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston