La série du Mercredi : L'auberge de la Jamaique



Synopsis : Jamaica Inn is set in 1821. It tells the story of Mary Yellan who is uprooted to live with her Aunt Patienceafter her mother dies. Mary finds Aunt Patience under the spell of her husband, Joss Merlyn  after she arrives at Jamaica Inn. She soon realises that the inn has no guests and it is being used as the hub of Joss' 'free' trade. Mary becomes attracted to Jem Merlyn Joss' younger brother who is a petty thief. Mary meets Francis Davey , the parish vicar, and his sister Hannah 

Vu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres 

Série terminée 

3 épisodes de 58 minutes

Casting 
  
Jessica Brown Findlay as Mary Yellan 
Matthew McNulty as Jem Merlyn 
Sean Harris as Joss Merlyn 
Joanne Whalley as Patience Merlyn 
Shirley Henderson as Hannah Davey 
Ben Daniels as Francis Davey
Andrew Scarborough as Magistrate Bassat
Danny Miller as William
Scarlett Archer as Beth
Andy Gillies as Cakey
David Beck as Twin 1
Daniel Beck as Twin 2
Charlie Wade as Flashy Dealer


Mon avis :

............ Alors comment dire.... Si il y a une chose qui m'agace c'est quand une adaptation change un roman. Donc concrètement, ici, j'ai été agacée. Ce n'est pas que c'est mauvais, d'un point de vue objectif, il y a certains éléments que je préfère dans cette adaptation ( notamment le personnage de Mary, sa relation avec Jem et euh bon ok JEM !). Pour le coup, je trouve leur romance beaucoup plus crédible que dans le roman ( non, non le physique de l'acteur de Jem n'y est pour rien...). MAIS le problème c'est que ça n'a rien à voir avec le roman (je me comprends). 
Déjà, le côté naufrageur arrive dès le premier épisode, alors que Daphné du Maurier avait su instiller un mystère (ok j'avais rapidement deviné, mais il avait le mérite d'exister). D'un autre côté, tout est "lissé" (la tentative de viol de Mary : exit, la violence/folie de Joss : atténuée...) on ne retrouve pas l'ambiance assez délétère et sordide du roman : clairement, quand on voit la belle Mary et le beau Jem, on sait que ça se finira bien. La relation entre Joss et Patience est également très très romancée/sentimentalisée : Dans le roman, j'ai perçu Patience comme une pauvre femme, une femme brisée, entièrement dominée par son alcoolo de mari qui ne comprend pas grand chose (et surtout pas le détail des affaires de Joss). Ici, non seulement Patience comprend, mais en plus elle met la main à la patte, elle est complice ! En gros on a les deux amants terribles, les amoureux dans le crime alors que je n'ai PAS mais PAS du tout compris ça dans le roman ! 
Passons à la relation de Jem et Mary : clairement, je la trouve si crédible dans le téléfilm, plus que dans le roman, mais encore une fois ce n'est pas fidèle ! Jamais Mary n'accepte de passer la nuit avec Jem et ce changement modifie entièrement les choses :( . Du reste, plus on avance dans les épisodes, pire c'est... La fin n'a RIEN mais RIEN à voir avec le roman ( sauf pour le résultat final), il n'y a aucun suspens sur l'identité du commanditaire (alors que dans le roman c'est "devinable" mais parce que distillé par petites touches : ici on prend les gros godillots , on repassera pour le suspens!). Le rôle de Bassat change complètement dans cette version, ce qui fait qu'il n'y a plus la moindre tension sur l'issue. Et puis il y a ... les bonnes idées d'ajout... Will et Beth : sérieux ça sort d'où ça ? C'est pour faire pleurer dans les chaumières ? Pour montrer que les méchants sont vraiment très méchants ? Si les scénaristes avaient réellement respecté le roman, il n'y aurait pas eu besoin de ça. Mais dans le genre hérésie il y a mieux : Hannah Davey, aka la tueuse de suspens, aka le personnage qui n'a rien à faire ça aka le scénariste qui a voulu créé un personnage et qui a ainsi réussi à ruiner entièrement la subtilité du roman de Daphné du Maurier !
Avec tout ça, : le manque de subtilité (les spectateurs doivent être considérés comme des débiles profonds faut croire... ), les ajouts sauvages de personnages tout en tuant la place d'autres qui n'ont rien fait et un lissage de l'ambiance générale... on obtient une adaptation TRES sentimentale et TRES fade. Exit l'ambiance nébuleuse et glauque de Daphné (ok j'ai descendu le roman il y a 15 jours parce que je n'accrochai pas aux personnages de Jem & Mary, mais j'ai su reconnaitre et apprécié l'ambiance), bonjour gentil bisounours (même Joss est touchant dans sa relation avec Patience, alors que non, sa faiblesse à la base est plus subtile !) Alors oui, j'admets, c'est sympa ( surtout Jem), les personnages sont beaux, Jem et Mary (et surtout Jem) sont magnifiques mais l'ambiance d'origine est totalement absente et la plupart des autres personnages ratés (enfin ceux qui existaient réellement à la base). Mention spéciale pour Davey qui est juste ridicule... Et... sérieux, j'arrête, de toute façon vous avez déjà arrêté de me lire ^^

Ce que j'aime : JEM (au cas où...) Mary qui est attachante. La relation Jem/Mary ( beaucoup plus romancée que dans le livre, mais j'aime bien), les paysages magnifiques et Jem ( oui, aussi et encore)

Ce que j'aime moins : le non respect de l'oeuvre originale, les ajouts sauvages de personnages, les changements scénaristiques qui dénaturent complètement l'essence du roman, le manque de suspens.  Les personnages, tous ratés ( bon ok j'ai quand même aimé Joss, même si je l'ai trouvé trop gentil comparé à celui du livre). Pire ratage : Davey, ridicule. 

En bref : Une adaptation dont les scénaristes auraient au moins du lire le roman dont elle est tirée... Un ensemble très lisse, qui ne traduit pas du tout l'ambiance angoissante du roman. Certes, les personnages de Jem & Mary sont à croquer ( surtout Jem), Joss est bien joué (quoique trop sentimental) mais le tout manque de saveur. Daphné du Maurier version bisounours, je n'aime pas... A regarder si le livre est un lointain souvenir pour vous (ou si vous ne l'avez pas lu)... ou si vous êtes moins maniaque que moi sur la fidélité des adaptations... Après, si on oublie le côté adaptation, ça se regarde très bien et j'ai globalement aimé (Jem)...

Ma note 

6/10 

(l'adaptation est ratée pour moi, mais globalement, j'ai bien aimé quand même, si j'oublie le roman, c'est un bon téléfilm)







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston