Aerendgast: The Lost History of Jane Austen de Rachel Berman



Présentation de l'éditeur : Violet Desmond has just learned from her dying grandmother that the life she’s been living is a lie.
Left with only a locket, a newspaper clipping, and a name–Atherton–Violet sets off to discover her hidden personal history. Simultaneously, the London academic begins to have vivid dreams in which a woman from the past narrates her life story involving the same locket, a secret marriage, and a child. A story intimately connected to Jane Austen.

Violet reluctantly agrees to receive help from cavalier treasure hunter, Peter Knighton. Blacklisted from his profession, Knighton can almost taste the money and accolades he’d receive for digging up something good on Austen; the locket alone is unique enough to be worth plenty to the right collector. It would be enough to get his foot back in the door.

The unlikely pair begin a quest for answers that leads them to Aerendgast Hallows. Knee-deep in hidden crypts, perilous pursuits, and centuries-old riddles, Violet must put her literary expertise to the test as she battles to uncover the secret that her loved ones died trying to reveal, before an unknown enemy silences her as well

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres  


Lecture commencée le 23 Mai 2015 terminée le 24 Mai 2015

Mon avis :

Un ouvrage plaisant et plutôt divertissant même si l'histoire est cousue de fil blanc. J'ai bien aimé cette réinvention de l'existence de Jane ( c'est vrai qu'il est tentant d'imaginer une romance secrète pour l'auteure). Partant de là, le côté "surnaturel" est bien géré ( même s'il est très vite expliqué) et les références aux romans de Jane sont légion. J'ai bien aimé les passages des journaux de Margaret Cassandra mais j'ai eu du mal à comprendre comment la sœur de Jane avait pu faire ce qu'elle a fait dans le roman. Mais bon, il faut admettre que l'auteure était bien obligée de prendre des libertés avec l'histoire si elle voulait bâtir son roman. J'ai aimé la manière dont elle a dépeint Jane, très dans la veine Anne et le duo Violet/Peter a bien fonctionné pour moi même si j'ai parfois trouvé que le tout était très attendu...

Ce que j'aime : les passages "flashback", le fait d'inventer une grande histoire d'amour à Jane, les allusions aux romans

Ce que j'aime moins : souvent trop prévisible et l'intrigue est parfois too much pour moi... La ruine de l'image de la pauvre Cassandra Austen

En bref : Un roman sympathique, bien documenté et plaisant à lire même s'il risque de faire se hérisser les cheveux des biographes de Jane Austen

Ma note 

7/10




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest