La Communauté du sud, tome 01 : Quand le danger rôde de Charlaine Harris



Présentation de l'éditeur : Les vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer. Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l'Amérique profonde. L'arrivée de Bill, ténébreux vampire du me siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d'autant qu'une vague de crimes s'abat sur la ville.

Lecture commencée le 19 Mai 2015, terminée le 20 Mai 2015

Mon avis :

Alors, après avoir suivi avec passion les différentes saisons de True Blood, j'ai attendu un peu pour découvrir les romans (vu que, contrairement à mon habitude, j'ai vu la série avant...) et au final ce premier tome ne m'a ni transportée, ni déçue : en fait c'est tellement semblable à la saison 1 de la série que je n'ai pas découvert grand chose... A part le fait qu'il n'y a pas Tara ( ce que je trouve dommage, personnellement, j'aimais bien ce personnage, du moins au début) c'est exactement la même chose à peu de choses près. Du coup, pas tellement de frissons à la lecture vu que je connaissais déjà l'histoire mais plutot le jeu du "ah ça c'est dans la série mais pas dans le livre". J'ai souri à la description de la robe portée par Sookie lors de sa première visite au Fangtasia ( la costumière de la série a fait du bon travail) et malheureusement, je connaissais déjà l'identité du tueur... Cependant, ce premier tome a tout de même une réelle plus-value : le fait de découvrir l'histoire à travers les yeux de Sookie (la narratrice) rend cette dernière plus sympathique et permet d'avoir un autre point de vue sur les personnages. Par exemple, je trouve Jason extrêmement pénible dans ce tome... Les scènes sexuelles sont bien décrites même si l'auteure élude beaucoup au final. Après il y a quand même des choses dont on se fiche : type le fait que Sookie se brosse les dents, puis prenne un douche toutes les 40 pages... D'autres détails sont sympa : le fait que Bill n'aime pas qu'elle mange d'ail par exemple. Sur Bill en lui même, je le trouve beaucoup plus dangereux que dans la première saison de la série même si je trouve sa relation avec Sookie gnangnan au possible. Par exemple lorsqu'il l'appelle "amour" (mais là, c'est aussi un problème de traduction... "love" ça sonne bien en anglais). Je dirais aussi que le style m'a déplu, je l'ai trouvé trop simpliste, mais j'ai lu sur beaucoup de blogs que c'est la traduction qui n'est pas à la hauteur et qu'il vaut mieux les lire en anglais (mais j'avoue, je n'ai pas le courage). J'espère toutefois que la série n'a pas été trop fidèle... sinon, je vais m'ennuyer.

Ce que j'aime : étrangement, Sookie, je la trouve beaucoup plus attachante/moins agaçante que dans la série, sans doute parce que tout est vu de son point de vue  ça facilite l'identification au personnage. La fin avec le rappel d'Eric

Ce que j'aime moins : le style très simpliste, le fait que la série soit trop fidèle ( mais c'est ma faute : je me suis spoilée toute seule), l'absence de Tara, l'attitude de Jason

En bref : Un tome grâce auquel je me suis replongée avec délice dans l'atmosphère de True Blood et qui m'a permis de revoir mon opinion sur Sookie.

 Ma note 

7/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston