Henry and Fanny: An Alternate Ending to Mansfield Park de Sherwood Smith



Présentation de l'éditeur : One of the longest-running debates about Jane Austen’s work has been the problematical ending of MANSFIELD PARK. Sherwood Smith feels that part of the problem is that the narrative stops abruptly in Book Three, Chapter XVII. Here the narrator takes the stage to issue a long summary of what happened, after all those brilliant pages of immersing readers in the minds of the characters and their world.

When she read James Austen-Leigh’s memoir about his famous aunt in which he reported sister Cassandra begging Jane for a different ending, Smith gained the courage to join the host of other authors who love to play in Jane Austen’s world, and take up the story from that point and offer a new ending.

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres   

Lecture commencée le 25 Juin 2015, terminée le 28 Juin 2015

Mon avis : 

Une bonne idée que celle de cette fin alternative à Mansfield Park (qui est le roman de Jane Austen que j'aime le moins) ! En effet, j'ai toujours eu du mal à accepter le couple Edmund/Fanny et pensé qu'elle aurait du finir avec Henry histoire de donner un peu de sel à Fanny ( qui est l'heroïne austennienne que j'apprécie le moins). Cette version commence donc au moment de la fugue amoureuse de Maria & Henry. Sauf que cette fois, Henry ne succombe pas à la tentation de faire sienne Maria et l'abandonne dans une auberge sans l'avoir touchée. Partant de cette idée, les sentiments de Fanny peuvent s'épanouir tandis qu'Edmund continue sa poursuite ambivalente de Mary ( parce que j'ai aussi toujours considéré qu'Edmund aimait trop Mary pour être véritablement amoureux de Fanny, leur mariage final me semble une union par défaut, au moins de son côté à lui). L'histoire est bien construite et au final, je suis convaincue par cette fin (même si l'auteure nous présente Edmund sous son pire jour, mais bon c'est le jeu). J'ai aussi apprécié le fait qu'elle laisse le temps aux sentiments de Fanny pour mûrir, elle ne l'a pas fait renoncer à Edmund en un claquement de doigts.

Ce que j'aime : la relation Henry/Fanny et le personnage de Mary

Ce que j'aime moins : les lettres de William too much, le changement trop radical parfois de Henry

En bref : Une jolie fin alternative que j'aurais préféré à celle de l'auteur 

Ma note 

7,5/10



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston