Il était fait pour moi de Rebecca Serle



Présentation de l'éditeur : Shakespeare n’a rien compris. Son chef d’œuvre le plus connu ? Complètement à côté de la plaque. Vous voyez bien de quoi je parle, Roméo et Juliette. Cette histoire ne parle pas seulement d’amour. C’est avant tout un drame. Qui a fait des morts. D’ailleurs, ça n’était pas censé se finir comme ça. Si vous lisez attentivement, vous vous apercevrez qu’il y avait déjà quelqu’un dans le tableau avant que Juliette n’arrive. Quelqu’un que Roméo aimait beaucoup. Elle s’appelait Rosaline. De l’avis général, Roméo et Juliette, aveuglés par leur passion, ont été les malheureuses victimes du destin. C’est faux. Juliette n’avait rien d’une douce et innocente jeune fille torturée par la fatalité. Elle savait exactement ce qu’elle faisait. Et Roméo ? Roméo avait déjà une âme sœur, moi. Il était fait pour moi. C’est avec moi qu’il aurait passé le reste de l’éternité si elle n’était pas venue me le prendre. Peut-être qu’alors la catastrophe aurait été évitée. Peut-être qu’ils seraient encore vivants. Et si la plus grande histoire d’amour jamais contée n’était pas la bonne ?

Lecture commencée le 13 Juillet 2015, terminée le 15 Juillet 2015

Mon avis :  

J'ai ouvert cette version contemporaine de Roméo et Juliette avec un peu d'appréhension même si l'idée de lire l'histoire du point de vue de la "fiancée" rejetée de Roméo m'intéressait, je n'avais pas beaucoup d'attentes. Au final j'ai été très agréablement surprise par la qualité du roman. Le personnage de Rose est très attachant et on suit avec intérêt son histoire. J'aime sa relation avec son Roméo, la manière dont elle décrit leur histoire ( meilleurs amis depuis l'enfance, puis amoureux sans grande conviction) On se laisse prendre à leur histoire d'amour jusqu'à l'arrivée de Juliette, la cousine perdue de Rose, avide de revanche après ce que les parents de Rose ont fait à ses parents. La relation entre les trois personnages est complexe et bien décrite (le passage de la poupée entre Juliette et Rose est parfait). J'ai aussi apprécié le côté un peu fou de Juliette (on ne peut que la plaindre !) tout comme les réflexions de Rose sur ses amies (le fait que, peu à peu, elles vont aimer Juliette). On est vraiment dans l'esprit young adult tout en respectant la trame de la tragédie de Shakespeare. J'ai aussi adoré le personnage de Len et le fait que Rose, peu à peu, se détache de l'illusion que représente Roméo ! La fin est parfaite, tout à fait appropriée à l'histoire 

Ce que j'aime : l'inventivité de l'auteure, le personnage de Rose, très attachant. Le côté lâche de Roméo et la folie de Juliette

Ce que j'aime moins : j'ai espéré à un moment une fin Rose/Romeo mais j'aime beaucoup celle de l'auteure, plus logique

En bref : Une réécriture contemporaine du point de vue d'un personnage, à la base secondaire, parfaitement conduite et très originale. 

Ma note 

8,5/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest