La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale



Présentation de l'éditeur : En 1844, Isabella Walker épouse en secondes noces l'ingénieur Henry Robinson avec qui elle s'installe à Édimbourg. En 1850, elle rencontre Edward Lane, brillant étudiant en médecine. De dix ans son cadet, il est marié à la fille de Lady Drysdale, qui tient un salon où elle reçoit les intellectuels de l'époque. Au fil du temps, ils nouent une correspondance. Isabella s'éprend de lui et rend compte de cette passion dans son journal intime. Nul ne connaît la réelle teneur de leur relation, mais lorsque Henry découvre ces écrits, en 1855, il décide d'engager une procédure de divorce. S'ensuit un procès houleux devant la cour des Divorces, tribunal laïc créé quelques mois plus tôt. Dans la société victorienne régie par les hommes, la question de l'adultère féminin suscite en effet émotions et préjugés...

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres 
 
Lecture commencée le 17 Aout 2015, terminée le 24 Aout 2015

Mon avis  

Une reconstitution extrêmement bien documentée et précise, émaillée de nombreuses références que ce soit à travers des extraits du journal d'Isabella ou des auteurs du moment ou de correspondance et des minutes des procès. Cependant, je dois admettre que j'ai eu du mal à en venir à bout et que je suis soulagée de l'avoir enfin terminé.. La narration, plus documentaire que romancée est la principale raison de mon ennui... En effet, même si l'auteure présente très bien les faits et que tout est bien expliqué, j'ai du mal avec le côté documentaire- récit circonstancié Du coup, ça m'a intéressée mais j'ai trouvé ça long. Pour le reste, le personnage d'Isabella m'a vraiment plu et j'ai eu mal au cœur pour elle (la condition féminine de l'époque était réellement déplorable, je ne suis pas féministe mais tout de même... ) J'ai apprécié également le parallèle fréquent avec Mme Bovary (mais contrairement à beaucoup de personnes, j'adore ce roman)

Ce que j'aime : le sens du détail et la superbe reconstitution. Les références littéraires.

Ce que j'aime moins : trop rigoureux pour l'amoureuse de fiction romancée que je suis ^^

En bref : Un excellent récit, documenté, qui m'a appris énormément de choses mais, hélas, le côté trop "biographique/témoignage" m'a refroidie (pas mon style)

Ma note 

6/10


Commentaires

  1. Un témoignage que j'ai trouvé très intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais ce n'était pas assez romancé pour moi :(

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest