La série du Mercredi : Gran Hotel, l'intégrale



Synopsis : Espagne, 1905. Julio Olmedo, jeune homme d’origine modeste, se rend à Cantaloa pour rendre visite à sa sœur Cristina, employée comme femme de chambre au prestigieux Grand Hôtel. À son arrivée, il découvre qu’elle a été renvoyée et qu’elle n’a pas donné signe de vie depuis plus d’un mois. Persuadé que sa disparition cache quelque chose, Julio décide de rester et s’installe au Grand Hôtel. Se gardant bien de révéler sa véritable identité, le jeune homme parvient à se faire embaucher en tant que serveur ce qui lui permet de commencer son enquête et de faire la connaissance de la très belle Alicia, la fille de Doña Teresa Alarcón, la propriétaire du Grand Hôtel.
Mais Julio va vite découvrir qu’au Grand Hôtel, personne n'est ce qu'il paraît être. Personne n'est à l’abri du danger et de la suspicion… Un réseau complexe de mensonges, d'amours, de secrets et de trahisons... dans un cadre incomparable.
Très vite, Julio commencera une autre enquête, avec Alicia, la fille de sa patronne. Alicia trouve la mort de son père suspecte. La police ne prendra pas au sérieux ses interrogations. Elle formera donc avec Julio, un duo complice pour enquêter discrètement. C'était sans compter sur son époux et sa mère, qui, découvrant la manœuvre, ne cesseront de les diriger sur des fausses pistes, pour les empêcher de découvrir la vérité à tout prix. Devant tant d'adversité, Alicia ne tardera pas à soupçonner sa propre mère, d'avoir assassiné son père. Julio et elle découvriront alors un terrible secret, qu'ils seront obligés de cacher, notamment à Andrés, le meilleur ami de Julio...

Série terminée 
3 saisons regroupant 39 épisodes d'1h20 en moyenne

Casting :

Adriana Ozores : Teresa Aldecoa, propriétaire de l'hôtel
Amaia Salamanca  : Alicia Alarcón, fille de Teresa Aldecoa, femme de Diego Murquía
Yon González  : Julio Olmedo/Espinosa/Mollins, serveur et frère de Cristina Olmedo
Concha Velasco : Ángela Salinas, gouvernante en chef, mère d'Andrés
Eloy Azorín  : Javier Alarcón, fils de Teresa Aldecoa
Fele Martínez  : Alfredo Vergara, mari de Sofia Alarcón
Manuel de Blas  : Benjamin Nieto, maître d'hôtel
Pep Anton Muñoz  : Horacio Ayala, inspecteur de police
Pedro Alonso  : Diego Murquía / Adrián Vera Celande, directeur de l'hôtel et mari d'Alicia Alarcon
Alfonso Bassave : Gonzalo Alarcón, neveu de Don Carlos Alarcón
Luz Valdenebro  : Sofía Alarcón, fille de Teresa Aldecoa et femme d'Alfredo Vergara
Marta Larralde  : Belén Martín, femme de chambre puis épouse d'Andrés Cernuda Salinas
Llorenç González  : Andrés Alarcón Salinas / Andrés Cernuda Salinas, serveur, meilleur ami de Julio Olmedo puis époux de Belén Martín
Iván Morales  : Sebastián
Alejandro Cano : Pascual, réceptionniste et fiancé de Cristina Olmedo
Antonio Reyes : Hernando
Asunción Balaguer  : Lady Ludivina
Paula Prendes  : Cristina Olmedo, femme de chambre, sœur de Julio Olmedo et fiancée de Pascual (saison 1)
Kiti Mánver : Doña Elisa Ruíz de Vergara, mère d'Alfredo Vergara
Marta Hazas: Laura Montenegro, infirmière et épouse de Javier Alarcón
Megan Montaner : Maite Ribelles, avocate, meilleure amie d'Alicia Alarcón Murquia
Lluis Homar : Jesus Cisneros/Samuel Arriaga, médecin, amant de la première femme de Diego Murquia : Marta Santos

Mon avis :

On l'appelle le "Dontown Abbey" espagnol et je dois dire que je suis assez d'accord avec cette définition ( on retrouve l'opposition serviteurs/ famille riche, et les intrigues entre les deux mondes s'entrecroisent), cependant, au risque d'en choquer certains, je préfère nettement Gran Hôtel à Dontown. Déjà à cause du côté "série policière" beaucoup plus marqué dans Gran Hôtel mais aussi à cause la romance impossible entre Julio et Alicia 
J'apprécie également l'esthétique (parfois un peu kitsch) de la série et la multitude de rebondissements rocambolesques à la limite de la crédibilité de la série (mais c'est ça qui fait son charme à mes yeux ^^)

Je vais maintenant donner mon avis, saison par saison, en sachant que la saison 3 est la plus longue 

* Saison 1 : Julio Omedo, jeune homme d'origine modeste, décide de rendre visite à sa soeur à Cantaloa. Celle-ci est employée au prestigieux Grand Hôtel. A son arrivée, il découvre qu'elle a été renvoyée. Elle n'a pas donné de nouvelles depuis plus d'un mois. Julio est persuadé que sa disparition cache un lourd secret. Il réussit à se faire embaucher dans l'établissement luxueux comme serveur. Il fait ansi la connaissance de la très belle Alicia... 

Dans cette première saison, on fait la rencontre des différents protagonistes à travers le regard de Julio, venu au Grand Hôtel pour découvrir ce qui est arrivé à sa sœur : Christina. Évidemment, il rencontre  Alicia, la fille rebelle de Dona Teresa ( forcément magnifique). Dès le début, on comprend que le Grand Hôtel renferme bien des secrets... impression renforcée par l'apparition d'un mystérieux tueur qui décime la population de l’hôtel. C'est ainsi que la police (en la personne de l'inspecteur Ayala et de son abruti d'adjoint : Hernando) fait son apparition. Entre fausses pistes et trahisons multiples, Julio a fort à faire pour découvrir la vérité sur sa soeur. Il est aidé dans son enquête par la belle Alicia ( qui est animée par un vrai désir de vérité, contrairement au reste de sa famille) et Andrès, un jeune serveur, fils de l'intendante de l'hôtel avec qui il se lie tout de suite d'amitié.  Au milieu de cette intrigue principale, on suit les aventures de la famille Alarcone : les machinations de la patriarche, Dona Teresa, pas honnête pour deux sous qui va jusqu'à forcer Alicia à se fiancer avec Diego, le directeur de l'hôtel, pour s'assurer la mainmise sur l'établissement. Mais, il y a aussi Sofia, la soeur aînée d'Alicia, mariée avec un marquis aussi pleutre qu'inutile. Cependant, Sofia est prête à tout pour garder l'amour de son mari et sauver son mariage (une fois encore, le côté financier n'est pas étranger à sa détermination...). Et Javier, le frère indolent et mauvais garçon d'Alicia : totalement incapable ( à part pour boire et courir les filles) qui est réellement très drôle. Mais, les nantis ne sont pas les seuls à se montrer machiavéliques... Car il y a aussi Belen, la femme de chambre perverse, maîtresse de Diego, qui manipule les sentiments du gentil Andres. A la fin de la saison, contre toute attente, Ayala découvre l'identité du meurtrier et en dépit des tendres sentiments que se portent Alicia et Julio, la jeune femme épouse Diego. Pourtant, même si Julio connait maintenant la vérité sur sa soeur, il se refuse à quitter le Grand Hôtel, inquiet pour son ami Andres, victime d'un mystérieux "accident" qui n'est pas sans rapport avec les secrets découverts par Christina 

* Saison 2 : Alicia a épousé Don Diego et revient au Grand Hôtel après son voyage de noces, qui a duré plusieurs mois. Au même moment, Andrés sort du coma. Julio est persuadé que son électrocution n'était pas accidentelle et décide de prendre soin de son ami tout en recherchant activement l'identité du coupable. Belén poursuit sa grossesse et Dona Sofia continue à feindre la sienne, faisant croire à tous que Don Alfredo est en voyage...

Dans cette saison, on explore les méandres de la famille Alarcon... Les secrets du père d'Alicia explosent au visage de Diego et Térésa tandis que la relation entre Julio et Alicia devient plus profonde... On retrouve toujours le côté un peu gaudriole de Javier dont les mésaventures sont toujours aussi drôle. Le personnage de Diego s'obscurcit aussi peu à peu tandis que la redoutable Belen se retrouve prise à son propre piège. Sofia est vraiment prête à tout et le tout est vraiment sans temps mort...

* Saison 3 : Tout le personnel de l'hôtel est en effervescence. En effet, la date du grand bal masqué se rapproche. Les préparatifs seront-ils menés à bien à temps ? Au même moment, Alicia et Julio apprennent que la tentative d'assassinat d'Andres présente un point commun avec la mort de Don Carlos. Ils décident d'en savoir plus. Quelle est l'implication réelle de Fernando Llanes ? Pour le savoir, encore doivent-ils retrouver la trace de leur suspect. Pararallèlement, Don Ernesto quitte l'hôtel. Mais il ne part pas sans laisser une lettre à l'intention de Dona Angela. Que contient-elle ? De son côté, Garrido continue de faire chanter Alicia : il exige d'elle qu'elle dérobe certains documents qui se trouvent dans le coffre de Diego...

La plus longue saison et aussi la dernière... L'enquête de Julio et Alicia sur la mort du père de la jeune femme continue pour notre plus grand plaisir. La première partie de la saison est centrée là dessus ainsi que sur la nouvelle existence de Andrès. Sofia réussit à remettre son couple sur les rails tandis que Diego devient de plus en plus antipathique. A la base, la version française coupe la série  au moment du nouvel an (du coup pour moi : fin de la première partie de saison)
Dans la seconde partie, on se centre réellement sur l'histoire d'amour de Julio et Alicia avec d'une part, la suite des mystères qui entourent Diego ( et qui font flipper) et d'autre part, l'arrivée de Maïté, meilleure amie d'Alicia qui va avoir un gros faible pour notre Julio ! Andres réussit à s'arracher à l'emprise de Belen, Javier devient sérieux (même si le pauvre a un problème avec ses choix féminins...) et Sofia s'amourache du curé ! Hernando est plus bête que jamais et Ayala se retrouve bridé ! Autant dire que cette dernière partie, rocambolesque à souhait m'a énormément plu. Même si j'ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Maïté (sa façon de loucher sans arrêt sur Julio !). La fin est absolument géniale, j'ai beaucoup aimé le destin de tous les personnages et surtout tout le passé de Diego.

Mes personnages favoris : alors, je les aime tous, mais si je dois choisir, je dirai en premier Alicia : intègre, amoureuse de la vérité et de Julio, fidèle à sa famille, elle a l'étoffe d'une héroïne. Ensuite, Julio même si sa moralité laisse souvent à désirer, il est sincère et entier, c'est ce que je préfère chez lui. Et enfin.. Javier, parce qu'il n'est pas parfait mais qu'il est drôle !

Les personnages que j'aime le moins : Diego (mais sans loin, pas de série...) parce qu'il est sans scrupules (ou presque), Teresa (tout l'inverse d'Alicia, manipulatrice et perverse) et enfin Belen (soyons clairs, tout le monde se porte mieux quand elle n'est pas là)

Côté couple : Clairement, je soutiens à fond Julio et Alicia, leur relation est belle, épique et bien sûr... interdite (et ils forment un beau couple !). Javier et Laura : le côté déjanté de Laura va parfaitement avec Javier et ils m'ont énormément fait rire ! Julio et Maïté : même si je déteste la façon dont elle le regarde, ils ont une belle alchimie et on se demande toujours quand ils vont franchir la limite. Sofia et son curé : passionné et très très chaud, même si j'adore son mari dans les derniers épisodes.

Ce que j'aime : Le côté complètement rocambolesque du scénario, les trois quart des rebondissements sont juste improbables mais ça donne un côté kitsch à la série, ce que j'adore ! Les décors, costumes et acteurs : tous parfaits. Le duo Ayala/Hernando : hilarant, tout comme Javier, le marquis et sa mère et... la plupart des personnages en dépit d'un scénario assez sombre (il y a quand même beaucoup de morts). Les personnages, bien travaillés et fouillés.Mention spéciale pour la fin : le back-ground de Diego a été super bien traité et le petit film "que deviennent-ils" était excellent

Ce que j'aime moins : ok, c'est parfois un peu gros à avaler mais au final en le prenant au second degré c'est un atout. Andres, souvent vraiment trop trop gentil ^^ . La relation Maïté/Andres que j'ai trouvé un peu expédiée (j'aurais aimé en voir un peu plus)

En bref : Une de mes séries favorites, à mi chemin entre le sérieux Downton Abbey et les télénovelas. On est dans le roman feuilleton et j'adore. Les acteurs sont absolument fabuleux, les décors magnifiques et l'ensemble contient beaucoup d'humour : une vraie réussite et un coup de coeur !

Ma note 

9,5/10




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston