Barracuda, tome 2 : Cicatrices de Jean Dufaux et Jérémy



Présentation de l'éditeur : 3 adolescents apprennent à survivre en milieu hostile. Une île infestée de pirates. Un diamant maudit
Barracuda raconte les aventures pleines de sang et de larmes de trois adolescents au temps des pirates. L'action se déroule sur une île : la mal nommée Puerto Blanco. Dans ce 2e tome, le terrifiant Morkam revient sur l'île pour tenter de se venger de Flynn, le frère de celle qu'il voulut jadis épouser à Londres, et qui l'en empêcha. Emilio/Emilia, qui dissimule toujours sa véritable identité sexuelle, assistera à la scène... Raffy, enfin remis de ses blessures, ne rêve que de se venger de Maria. Mais le fils du pirate Blackdog et la belle aristocrate qui vient d'épouser Ferrango, le richissime marchand d'esclaves, tombent amoureux l'un de l'autre. Les auteurs observent, avec une acuité et une clairvoyance toutes contemporaines, la façon dont Emilio, Raffy et Maria affrontent des situations extrêmes.

Lecture commencée le 07 Février 2016, terminée le 07 Février 2016

Mon avis:

Je retrouve les personnages après quelques mois sans y avoir touché et le moins que l'on puisse dire c'est que le temps a passé pour eux aussi  ! Chacun a mené sa barque avec plus ou moins de réussite (mention spéciale pour Maria qui est devenue plus garce que la pire des garces). Emilio quand à lui assume complétement sa fausse identité sexuelle ( en même temps ça fait une jolie fille, du coup ça m'a fait un peu pensé à Lady Oscar ...). Sa relation avec Flynn est bien menée et j'ai adoré les petits flashbacks qui permettent de mieux comprendre l'histoire. Grâce à eux, on sait pourquoi l'affreux Morkam en veut autant à Flynn (qui pour le coup n'est pas tout blanc tout blanc à la base : j'aime bien).
En ce qui concerne Raffy, le pauvre garçon et son bandana rouge sont en pleine perdition... Jusqu'à ce qu'il revoit Maria.et là... c'était couru d'avance...
Le passage sur le roi d'Espagne et la présentation du diamant, permet de mieux comprendre pourquoi Blackdog n'est pas encore revenu et ajoute du mystère à l'histoire !
Et je termine avec une mention très spéciale sur le fait que ce soit une gouverneure !
Pour le reste, les dessins, remplis de détails (le visage de Morkam ou du Frere espagnol sont des chefs d'oeuvre) sont parfaits. Et j'aime toujours autant la colorisation : sur le fond je trouve qu'ils utilisent peu de couleurs mais le rendu est vraiment beau ( mention spéciale une fois encore pour l'utilisation du rouge).

Ce que j'aime : que les jeunes aient grandis, que la bande dessinée soit clairement pour adultes (si j'en crois la nudité et les intrigues), les couleurs, l'ambivalence d'Emilio, la relation Raffy/Maria, le fait que le gouverneur soit une femme et toute la mythologie qui entoure le diamant

Ce que j'aime moins : la fin m'a dépitée, je ne m'attendais pas à cette issue pour Flynn, j’espérais encore découvrir de nouveaux secrets à son sujet

En bref : Un second tome où les enfants ont grandis pour mon plus grand plaisir, l'intrigue gagne en mystère et s'étoffe quand aux dessins et à la colorisation, ils sont toujours au top 

Ma note 

8/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston