Barracuda, tome 4 : Révoltes de Jean Dufaux et Jérémy



Présentation de l'éditeur : Jean Dufaux et Jérémy passent en cinémascope pour ce tome 4 de Barracuda ! Place à l'action, aux batailles entre Espagnols et flibustiers, aux requins-tueurs, aux courses-poursuites dans la jungle ! Sur Puerto Blanco, le pouvoir change de mains et la cupidité demeure. Prostituée devenue gouverneure, Fine Flamme s'y entend pour tirer profit de son passé avec le Faucon Rouge, tandis que Frère Esteban utilise les méthodes de l'Inquisition pour retrouver le diamant du Kashar... Et d'ailleurs, où se cache le Barracuda ?

Lecture commencée le 08 Février 2016, terminée le 08 Février 2016

Mon avis :

Toujours aussi passionnant ! On tremble pour Raffy dans la première partie de l'histoire (j'ai adoré le passage avec les requins) et j'aime beaucoup le visuel des inquisiteurs ( qui ressemblent énormément au Klu Klux Clan, exception faite de la couleur de la cagoule : ROUGE ici, de ce superbe rouge dont je ne me lasse pas)
Énormément de choses se produisent dans ce tome, j'ai eu vraiment peur pour Maria mais au final, elle a beaucoup de chance. Surtout grâce à Emilio et ... à son cocu de mari ( lui il me fait beaucoup rire, c'est vraiment la caution comique de la série)
Fine Flamme est terriblement agaçante ( quelle garce quand même... ne jamais faire confiance à une femme au coeur brisé ). J'apprécie aussi de voir les héros enfin prendre la mer (oui, des pirates sans bateau au bout d'un moment ça fait désordre...) Bref, une réussite

Ce que j'aime : la richesse du scénario, les nombreux rappels à Pirates des Caraïbes et surtout la colorisation !

Ce que j'aime moins : Il se passe tellement de choses que le nombre de page est vraiment réduit

En bref : Un nouvel épisode riche en rebondissements et en trahisons

Ma note 

8/10



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston