Conquistador, tome 1 de Jean Dufaux et Philippe Xavier



Présentation de l'éditeur : Depuis leur débarquement en Amérique, Hernan Cortes et son armée sont considérés comme des divinités par l’empereur aztèque Moctezuma. Cela fait bien longtemps que Cortes œuvre davantage pour son compte que pour la lointaine couronne d’Espagne… Tandis qu’il part à la rencontre d’une expédition punitive montée pour lui rappeler son allégeance, Cortes missionne un groupe hétéroclite, mêlant soldats et mercenaires, afin de voler l’inestimable trésor de Moctezuma.Parmi eux, le loyal soldat Hernando Del Royo… Le groupe d’aventuriers sera bientôt décimé par une mystérieuse entité qui les poursuit dans la jungle. Créature mythique ou tueurs tout ce qu’il y a de plus humain ? On ne s’attaque pas impunément aux ancestrales et puissantes légendes aztèques… Une saga d’aventure, oppressante et mystique, teintée de fantastique, par les auteurs de Croisades.

Lecture commencée le 15 Mars 2016, terminée le 15 Mars 2016

Mon avis :  

Quel plaisir de retrouver Jean Dufaux dans cette nouvelle aventure (cette fois, sans pirates) et avec un nouveau dessinateur dont j'ai beaucoup aimé le trait. Les couleurs, sombres, végétales et sanguinaires  à peine rehaussées par l'or (comme il se doit) mettent immédiatement dans l'ambiance "aztèque". J'ai apprécié la partie très historique avec la relation entre Cortes & Moctezuma II ( un peu tôt pour voir le massacre du Templo Mayor, mais on s'en rapproche, peut-être dans les tomes suivants). Le héros, Hernando est particulièrement intéressant parce qu'il n'est absolument pas sympathique ( même enfant, on a envie de le frapper). La mythologie inventée par le scénariste est riche et tout à fait cohérente avec les croyances aztèques. L'histoire part donc d'Hernando (qui est seul) et déroule son aventure (comment est il arrivé là). Cortes (et sa cupidité légendaire) jouent un grand rôle dans l'histoire et dès que nos héros profanent le trésor de Txlaka on devine que ça va mal tourner... Les autres personnages (la sauterelle, Burro, Catalina, le prêtre et la jeune aztèque) sont parfaitement bien campés et attachants (surtout que vu le début de la bd, on se doute que ce ne sera pas une partie de plaisir pour eux). Les scènes au milieu du temple contenant le trésor sont absolument magnifiques et très vivantes, quand à la fin, je l'ai adorée. Le geste du prêtre aztèque est tout à fait conforme à ce qu'on peut en attendre. Enfin, un mot sur les visages des personnages, très expressifs tout comme leurs regards.

Ce que j'aime : le scénario : la façon dont l'auteur reprend l'Histoire pour bâtir son histoire fantastique, les couleurs et les visages des personnages. Le fait de ne pas être assommés de bulles et de dialogues

Ce que j'aime moins : Quand on a lu Barracuda, on devine un peu ce que ce sera le scénario

En bref : Une très belle bande dessinée qui rend hommage aux conquistadors et qui réinvente la mythologie aztèque 

Ma note 

8/10



Commentaires

  1. Ça fait longtemps que je n'ai pas lu de bd. Je note. *Marie*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille vraiment, je récupère les deux derniers tomes samedi ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston