La série du Mercredi : Donwton Abbey, Saison 6



Synopsis : Le mariage de Carson et Mrs Hugues se prépare, mais la future mariée s' inquiète de la nuit de noces et s'en livre à Mrs Patmore. Finalement, Mr Carson la rassure sur ce point, tout se passera comme il faut entre mari et femme, en dépit de leur âge.
Mary prend de plus en plus de responsabilités dans la gestion du domaine après le départ de Tom. Néanmoins, elle est menacée par une femme de chambre qui veut la faire chanter à propos de son escapade avec Tony Gillingham, Lord Grantham intervient, le problème est réglé. Edith envisage de s'installer à Londres pour gérer le magazine dont elle a hérité. Cousine Violet et Isobel s'opposent à propos de la gestion de l'hôpital. Enfin, Anna est innocentée mais les tourments ne semblent pas vouloir quitter le couple Bates qui ne parvient pas à avoir d'enfant.

9 épisodes de 50 minutes environ
Série terminée

Casting:

Hugh Bonneville : Robert Crawley 
Michelle Dockery : Mary Crawley 
Maggie Smith : Violet Crawley 
Elizabeth McGovern : Cora Crawley 
Penelope Wilton : Isobel Crawley 
Laura Carmichael : Edith Crawley 
Allen Leech : Tom Branson 
Jim Carter : Charles Carson 
Brendan Coyle : John Bates 
Joanne Froggatt : Anna Bates 
Kevin Doyle : Joseph Molesley 
Rob James-Collier : Thomas Barrow 
Phyllis Logan : Elsie Hughes 
Sophie McShera : Daisy Robinson 
Lesley Nicol : Mme Patmore 
Lily James : Lady Rose Aldridge 
Raquel Cassidy : Phyllis Baxter 
Michael C. Fox : Andrew Parker 
David Robb : Dr Richard Clarkson 
Matthew Goode : Henry Talbot 
Harry Hadden-Paton : Herbert "Bertie" Pelham, Marquis d'Hexham 
Antonia Bernath : Laura Edmunds 
Samantha Bond : Lady Rosamund Painswick 
Paul Copley : M. Mason 
Sue Johnston : Gladys Denker 
Douglas Reith : Richard Grey, Lord Merton 
Jeremy Swift : Septimus Spratt 
Patrick Brennan : M. Dawes 
Sebastien Dunn : Charlie Rogers 
Victoria Emslie : Audrey 
Paul Putner : M. Skinner 
Richard Teverson : Dr Ryder 
Howard Ward : Sergent Willis
 
Mon avis  :

Une saison finale riche en émotions et en rebondissements... Je vais donc essayer de structurer un peu 

* Les Grantham : Je vais commencer par ma chouchoute, Lady Mary qui a énormément évolué depuis la première saison. Cette saison lui offre enfin l'occasion de dire adieu à son Matthew. J'ai beaucoup apprécié le contraste entre sa personnalité et celle d'Henry. On se dit que ça ne marchera jamais (rapport à la manière dont Matthew est mort) mais au final, ils campent un couple équilibré et attachant, de beaux moments passionnés aussi entre eux, ce qui ne gâche rien. J'aime aussi énormément sa relation avec Carso et Anna, son amitié avec Tom et j'ai beaucoup ri devant le coup de p*** qu'elle a fait à Edith. Je poursuis avec Tom, revenu d'Amerique (ouf). Je l'ai trouvé plus en retrait cette saison, on ne s'intéresse pas beaucoup à lui au final, même si l'épisode spécial Noel (le dernier) laisse à entendre qu'il va enfin tourner la page sur Sybil (j'aurais même apprécié le voir avec Lady Mary). Sur Lord Grantham, il nous a offert la scène la plus gore de toute la série avec sa maladie (j'ai vraiment craint qu'il y passe). La gueguerre entre Cora et Violet m'a énormément divertie, toute la partie sur l'hopital était passionnante. En ce qui concerne Isobel, j'ai encore aimé ses disputes avec Violet et l'amitié qui, au fond, les uni. Sa fin m'a moins convaincue, j'ai trouvé un peu too much le fait qu'elle "démasque" le complot des méchants enfants de Lord Merton. Enfin, je terminerai sur Edith... Je n'aime pas ce personnage, mais je dois admettre que cette saison est vraiment la sienne. D'une certaine manière, elle prend un peu sa revanche sur les cinq premières où elle bien morfler. J'aime bien la manière dont elle assume sa vie et dont elle reprend les commandes du journal. Cependant, la voir rester vieille fille ne m'aurait pas du tout déplu.

* Côté cuisine : Je commence par Mr Carson & Mrs Hughes, hilarants tous les deux,surtout dans les débuts de leur mariage, même si j'étais triste pour Carson à la fin. Je continue avec Bates et Anna qui remportent haut la main la palme des personnages qui me saoulent le plus ( largement devant Edith). Tous leurs larmoyements, leurs drames et même leur bonheur layette de la fin m'a positivement énervée et lassée (les deux premiers épisodes de la saison m'ont juste énervée).  Par contre, le duo Denker/Spratt a fait les beaux jours des épisodes, j'aime leur relation (surtout parce que c'est les seuls pour lesquels ça ne se fini pas en bonbon rose) et la nouvelle carrière de Spratt me plait beaucoup. Pour Baxter et Moseley, leur issue est évidente mais j'aime bien le fait que Moseley finisse enseignant. Mrs Pattmore est toujours aussi amusante, j'aime bien ses idées et ses leçons de vie pour la jeune Daisy ( qui se réveille enfin dans le dernier épisode, pas trop tôt ) Je terminerai avec mon personnage favori : Thomas. J'ai eu beaucoup de peine pour lui pendant cette saison et j'ai vraiment eu peur qu'il soit le seul à ne pas avoir une fin heureuse (mais dieu merci, ce ne fut pas le cas !) Je l'ai encore adoré dans cette saison, même si je trouve dommage qu'il mette de l'eau dans son vin, néanmoins, j'ai bien aimé la manière acide dont il encaissait les remarques de tout le monde, sa relation avec Georges et la manière dont Lady Mary et lui se sont trouvé des points communs.

Ce que j'aime : L'émancipation d'Edith, l'évolution de Lady Mary, son histoire avec Henry. Toutes les petites remarques acides des personnages, la qualité des dialogues. Les vêtements et décors, la manière dont la grande histoire modifie leur manière de vivre. Thomas.

Ce que j'aime moins : Le côté trop "et tout le monde vécu heureux et eut beaucoup d'enfants" de la fin. Anna et Bates.

En bref : Une belle saison pour mettre un terme à cette excellente série même si j'ai trouvé que c'était vraiment trop trop de happy end...

Ma note 

7,5/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston