Darcy Saga Prequel Duo, tome 1 : Darcy & Elizabeth: A Season of Courtship de Sharon Lathan



Présentation de l'éditeur : Accepting a marriage proposal is merely the beginning . . .
How did Lady Catherine restore Mr. Darcy’s hope to prompt his second proposal? Did Caroline Bingley yield gracefully? Were the Bennets and Meryton citizens approving?

Fitzwilliam Darcy and Elizabeth Bennet are betrothed! Readers of The Darcy Saga have shared in the romance, life, and marital escapades of Mr. and Mrs. Darcy. Now the “prequel to the sequel” recounts the weeks in between as two new lovers prepare for happily ever after. Embark on the journey as Darcy and Elizabeth overcome the rocky past and discover the depth of their love. Delight in budding passion and sweet romance. Enjoy the wedding planning and adventures during the initial weeks of their engagement.

A Season of Courtship promises Hope of the Future...

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres
 
Lecture commencée le 26 Juin 2016, terminée le 30 Juin 2016

Mon avis : 

Pfff que dire ? Que j'ai du mal à comprendre pourquoi tous les auteurs s'entêtent à faire de Lizzy et Darcy des bêtes assoiffées de sexe, qui, une fois fiancés , ne pensent plus qu'à une seule chose ? Que je ne comprends pas pourquoi la sacrosainte réserve de Darcy finit toujours par s'envoler en deux coups de cuillère à pot dès qu'il obtient l'amour de Lizzy ?  Que je ne sais pas pourquoi la timide Georgiana devient une jeune fille hyper "expansive" (comprendre que d'entrée de jeu, elle se met à entretenir une correspondance échevelée avec sa future belle-soeur qu'elle n'a rencontré que deux fois dans sa vie) ? Pourquoi Caroline Bingley termine toujours comme une hystérique sans coeur (bah non, elle n'aime pas réellement Darcy, alors que j'ai envie de dire, pourquoi ne pourrait elle pas avoir un crush ?) qui finit par adopter un comportement vulgaire et inapproprié ? Pourquoi cette pauvre Anne De Bourgh est invariablement une gentille fille pas si malade que ça et sanctifie le mariage de Darcy ? Pourquoi Lizzy doute-t-elle systématiquement de l'amour de Darcy dès lors qu'il ne lui roule pas des pelles toutes les 5 secondes ( en lien avec ma première question : j'admets que dans cette version il tente plus ou moins de contrôler ses instincts bestiaux ) ?
Pour rentrer dans le détail de l'histoire : en gros le scénario  c'est : Lizzy et Darcy sont fiancés. Ils se veulent, ils s'embrassent tout le temps et passent un temps infini tous seuls (que c'est approprié...) : tout le monde le voit mais personne ne les rappelle à la convenance. Mais ils doutent aussi "ohhhh il m'a pas embrassée aujourd'hui !" " pense-t-elle à moi, cette magnifique splendide jeune femme ?", "ohhh on se taquine" (parce que le seul élément de la personnalité de Lizzy est sa tendance à critiquer, gentiment of course, preuve de son esprit supérieur) et puis "ohhh je vais refaire tout Pemberley pour que ma femme se sente bien parce que je l'aime trop et que je suis trop riche" Et de l'autre côté " je vais devoir gérer une immense propriété mais j'y arriverais parce que finalement, mon naturel de fille de la campagne me sert et pis j'ai passé plein de temps à aider papa). Et cerise sur le gâteau, la promotion limite outrageuse de l'auteur pour son personnage sans doute fétiche du Dr Darcy : ouhhhh qu'il est intriguant, ouhhhh qu'il est mystérieux, ouhhhh que je veux en savoir plus sur ce personnage ! Ah bah non en fait, je m'en tape... Et... bon ok, j'arrête là...

Ce que j'aime : J'ai envie de dire Mr Bennet, il est laxiste (un peu trop) mais au final, c'est le personnage qui se ressemble le plus. Tout comme Collins et Charlotte

Ce que j'aime moins : tout le reste, surtout le non respect des personnages qui perdent toute leur verve et leur piquant pour se transformer en loques émotives

En bref : Une nouvelle fanfic sur Lizzy et Darcy qui ne me convainc pas plus que les autres et qui ne présente aucun intérêt. Bien, bien en dessous de l'original

Ma note 

3,5/10




Commentaires

  1. Oléééééé ! C'est une hécatombe ! Bon au moins ça m'a fait rire :')
    Plus sérieusement on sent la frustration des auteurs de ne pas avoir eu davantage dans la version originale. Regarde Jane ce que tu leur as fait ! :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais Sharon Lathan, elle est prodigieuse là-dessus, je pense qu'effectivement, elle a été très frustrée ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Une petite réaction ?

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest