La série du Mercredi : 666 Park Avenue, Saison 1



Synopsis : Jane van Veen et Henry Martin, un jeune couple tout juste débarqué du Midwest, emménagent dans une résidence new-yorkaise très chic de l'Upper East Side, et en deviennent les gérants. Ce qu'ils ignorent, c'est que tous les habitants ont signé un pacte avec le Diable afin que leurs plus profonds désirs soient assouvis et que leurs plus grandes ambitions se réalisent. Peu à peu, ils découvrent que des forces obscures se jouent dans cet édifice.

Série annulée 
13 épisodes de 42 minutes

Casting :

Rachael Taylor  : Jane Van Veen 
Dave Annable  : Henry Martin 
Robert Buckley : Brian Leonard 
Mercedes Masohn  : Louise Leonard 
Helena Mattsson  : Alexis Blume 
Erik Palladino  : Tony DeMeo 
Samantha Logan  : Nona Clark 
Vanessa Lynn Williams : Olivia Doran 
Terry O'Quinn  : Gavin Doran


Mon avis :  

Alors, j'ai beaucoup aimé l'ambiance de cette série à mi chemin entre "American Horror Story Hotel" et "Un bébé pour Rosemary". Le décor du Drake est somptueux et les acteurs plutôt bons ( surtout Gavin et Olivia). L'héroïne, Jane est attachante et j'ai apprécié la suivre dans ses découvertes. J'aime sa relation avec Henry même si ce dernier m'a souvent semblé un peu gnangnan. Le côté fantastique est bien mené malgré quelques exagérations parfois (mais rien de plus que dans AHS). 
J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Nona qui apporte un contrepoint de fraicheur dans cette histoire plutôt glauque. 
J'ai également adoré le triangle entre Louise, Brian et Alexis : leur relation est l'une des mieux creusées dans cette saison. 
J'ai également apprécié les retours dans le passé (les épisodes flashbacks sont toujours mes favoris). Et j'ai aimé qu'ils se donnent la peine de faire une vraie fin (même si on sent bien que ça a été bricolé pour terminer l'histoire). En revanche, j'aime cette issue, même si la métamorphose de Jane est incroyable et qu'on ne comprend pas trop tous les retournements de situation.

Ce que j'aime : l'ambiance de la série, les acteurs, le triangle Brian/Louise/Alexis. Le personnage de Jane 

Ce que j'aime moins : même si la fin est crédible, elle a du être bouclée trop vite. Parfois le côté fantastique est un peu gros

En bref : Une bonne série très prometteuse mais hélas arrêtée trop tôt. Il aurait fallu approfondir beaucoup de choses : le scénario était assez riche pour deux saisons 

Ma note 

7,5/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston