Bridget Jones, tome 3 : Folle de lui de Helen Fielding



Présentation de l'éditeur : Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l'homme idéal : Bridget is back ! Elle n'est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d'amis qu'elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique. Le grand Mark Darcy - avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans - est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en couguar dans les bras d'un trentenaire sexy (et quelque peu immature).
Mais pour combien de temps ? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles.

Lecture commencée le 11 Novembre 2016, terminée le 12 Novembre 2016


Mon avis: 

Quel bonheur de retrouver Bridget dont j'avais lu les aventures il y a... trop longtemps pour compter. Donc Mr Darcy est mort, du coup.. Bridget se retrouve seule avec deux enfants et un deuil non fait... Au final, je trouve ça sympa que Darcy soit mort, avec ce tome l'auteure s'éloigne vraiment d'Orgueil et Préjugés (même si elle continue à y faire référence). Donc on retrouve Bridget toujours obsédée par son poids et les unités d'alcool consommées... Les cigarettes ont disparu et ont été remplacées par les sms et les abonnés sur Twitter. Et bien entendu, Bridget a toujours autant de mal à gérer : la mort de Mark, ses enfants (les poux) , ses relations avec sa mère, son absence de vie professionnelle (même si elle écrit des scénari). Et bien entendu, ses relations avec les hommes. J'ai beaucoup ri avec l'homme au perfecto et Roxster que j'aimais beaucoup (oui ses échanges pipi caca prout avec Bridget étaient très drôles) mais il est vrai que sur la durée, c'était pas fait pour durer (mais c' était drôle). Du coup, même si j'appréciais Roxster j'accroche bien à la fin et à la manière dont on voit se construire la nouvelle histoire de Bridget en parallèle avec ses aventures sexuelles (ou son absence de sexe). J'ai également apprécié de lire que Daniel faisait toujours partie de sa vie

Ce que j'aime : le ton, hyper léger et amusant. L'héroïne toujours aussi gaffeuse, dépassée et obsédée par son poids. Ses aventures sur Twitter

Ce que j'aime moins : des fois c'est un peu exagéré quand même (par exemple le passage où elle est réunion de travail et textote)

En bref : La renaissance de Bridget, toujours aussi drôle et gaffeuse et obsédée par son poids ... Très drôle (surtout les tweets)


Ma note 

8,5/10




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston