Film : Rogue One



Synopsis : Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire. 

2h14

Casting :

Felicity Jones  : Jyn Erso 
Diego Luna : capitaine Cassian Andor 
Donnie Yen  : Chirrut Îmwe 
Ben Mendelsohn  : directeur Orson Krennic 
Jiang Wen  : Baze Malbus 
Forest Whitaker : Saw Gerrera 
Mads Mikkelsen  : Galen Erso 
Alan Tudyk  : K-2SO 
Riz Ahmed : Bodhi Rook 
Spencer Wilding et Daniel Naprous : Dark Vador 
Genevieve O'Reilly  : Mon Mothma 
Alistair Petrie : général Draven 
Paul Kasey  : amiral Raddus
Peter Cushing : Grand Moff Tarkin 


Mon avis :

Voilà donc l'épisode 3,5 de Star Wars qui part d'un point simple : expliquer comment l'alliance rebelle s'est emparé des plans de l' Étoile de La Mort (et au passage pourquoi un système aussi sophistiqué a une faille aussi énorme). Alors, après l'épisode 7 de l'année dernière, j'avais un peu peur de cette nouvelle tentative mais au final j'ai beaucoup aimé ! De l'action, un énorme travail d'intégration dans la saga ne serait-ce que pour l'intégration des morts et le retour de personnages emblématiques : Dark Vador 💓 et la princesse Leia ( quelle belle sortie pour Carrie Fisher)
Les personnages sont intéressants surtout Galen, rebelle dans l'âme, qui finit par coopérer et devient haï des Rebelles alors qu'il a tout fait pour les aider, y compris sacrifier sa vie et sa relation avec sa fille. De l'autre côté sa fille, Jyn qui se fiche éperdument de la rébellion : c'est ça qui est pas mal, à la base, l'Empire ne la gêne pas et elle va acquérir sa propre conviction au fil du film. On a d'ailleurs l'impression que c'est le cas de la plupart des héros de ce film (enfin sauf Cassian qui est un rebelle dans l'âme mais qui apprend à s'affranchir des ordres de la base pour prendre ses propres risques et décide de soutenir la mission suicide de Jyn).
Le reste, bourré d'action et de "sentiments"(dans le sens, on a encore une relation père/fille un peu compliquée avec un père du côté de l'Empire mais Rebelle dans l'âme et une fille qui a du apprendre à se construire sans lui). Et bien entendu, on a le sacrifice final (on ne pouvait pas l'imaginer autrement mais j'avoue avoir eu une petite larme pour Jyn et Cassian même si à la base, je n'ai pas particulièrement apprécié les personnages...)
Les passages "Empire" sont hyper réussis et j'ai vraiment adoré revoir enfin Dark Vador (qui, même "reconstitué" a toujours plus de charisme que le boutonneux du 7). J'ai aussi vraiment apprécié voir Krennic devenir la victime de sa fameuse Etoile de la Mort, qui, je dois le dire est flippante à souhait. Pour le reste, les effets spéciaux et la musique sont toujours aussi réussis et j'ai beaucoup aimé voir le regain d'énergie qu'en gagne la Rébellion : parce qu'au final, c'est grâce à celà qu'ils sont aussi actifs au début de l'épisode 4. De la même façon, je suis contente de ne pas voir de Jedi et j'ai trouvé la scène "finale" où Dark Vador massacre tout le monde à coup de sabre laser vraiment très bonne.

Ce que j'aime : revoir Peter Cushing et Dark Vador, la manière dont l'histoire s'insère parfaitement dans la saga, l'explication des cristaux

Ce que j'aime moins : bah en fait j'aime bien le personnage de Jyn sur le papier mais je n'aime Felicity Jones 

En bref : Un excellent épisode qui s'insère parfaitement dans la saga et réussit à expliquer la fameuse défaillance de l'Etoile de la Mort

Ma note 

8,5/10





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest