Chroniques de Meryton de Elizabeth Aston



Présentation de l'éditeur : Loin des yeux, près du cœur.
Dans Orgueil & Préjugés, Maria Lucas, la petite sœur de Charlotte Lucas, est souvent présentée comme une jeune fille timide et écervelée. Pourtant, derrière ce portrait se cache une femme romantique et volontaire…

Alors qu’elle est en voyage à Londres, elle rencontre Henry Fletcher, un capitaine de la Royal Navy, et en tombe amoureuse. Ils se fiancent secrètement avant que le jeune homme ne parte en mer. De retour à Meryton, elle entretient avec lui une correspondance enflammée tout en lui décrivant sa vie dans le Hertfordshire où s’installe un certain Mr Bingley accompagné de son meilleur ami : Mr Darcy.

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres 

Lecture commencée le 6 Mars 2017, terminée le 8 Mars 2017

Mon avis :  

Alors, comme tout le monde le sait, je n'ai pas particulièrement apprécié les sequels de P&P de cette auteure cependant, je trouve assez original de raconter l'histoire du point de vue d'un personnage secondaire (mais néanmoins très présent dans l'original, même si elle n'était souvent que mentionnée). Comme on ne sait pas grand chose de Maria Lucas, l'idée de Elizabeth Aston se tient et j'ai bien aimé ce que l'auteure en a fait. Certes, le personnage est assez proche de celui d'Elizabeth Bennet (dans le sens où Maria semble être une observatrice très attentive) mais elle a ses propres caractéristiques et j'ai bien aimé ses "opinions" et "descriptions" des différents personnages originaux, je trouve que l'analyse est bonne et pertinente. Le back ground de Maria (ses fiançailles secrètes avec un cousin de Mr Darcy) est certes peu original mais bon... c'est le cas de la plupart des romances et c'est la manière la plus simple d'expliquer comment Maria réussit à obtenir autant d'informations. J'ai souri aux clins d’œil aux autres romans de Jane ( Persuasion, Emma...) et j'ai globalement aimé ma lecture

Ce que j'aime : l'idée de centrer l'histoire sur Maria qui est à la fois extérieure à l'histoire et impliquée, ses remarques sur les personnages, le fait que, pour moi, l'approfondissement du personnage est cohérente avec les informations que nous avons dans l'original (en tous les cas, ça ne rentre pas en conflit)

Ce que j'aime moins : la fin de Maria, je l'ai trouvée trop gnangnan et inappropriée (la manière dont elle se jette dans les bras d'Henry) et sa romance que j'ai trouvée très classique 

En bref : Un point de vue intéressant et convainquant mais une romance trop attendue pour le personnage principal. Cependant, je pense que ce roman saura séduire les fans de Jane !

Ma note

6,5/10




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest