Téléfilm : Amour, orgueil et préjugés



Synopsis : Elizabeth, enseignante dans le secteur privé, est suspendue après avoir refusé de donner ses examens à un élève, membre de l'équipe de hockey et fils d'une famille influente. Après cette mauvaise expérience, la jeune femme cherche une nouvelle direction à donner à sa vie. Passionnée par les chiens et les expositions canine, Elizabeth accepte d'aller travailler à New York pour Gabrielle, une amie de sa mère, qui a besoin d'aide pour présenter ses chiennes. Elle fait ainsi la connaissance du ténébreux monsieur Darcy, un juge très réputé, à la tête d'une puissante fondation caritative familiale...

1h14

Casting

Ryan Paevey :Donovan Darcy 
Cindy Busby : Elizabeth Scott 
Frances Fisher : Violet Darcy 
Elizabeth McLaughlin : Gabrielle Barrow
Lini Evans : Linda Scott
Tammy Gillis : Jenna Scott
Sarah Desjardins : Zara Darcy
Courtney Richter : Felicity Robson

Mon avis :

Alors comment dire ? Déjà que je ne suis pas partie du meilleur pied avec ce téléfilm canadien qui a usurpé le titre de mon roman sans la moindre raison (pourquoi ne pas reprendre le titre du roman dont il est tiré ?)...et que je n'ai pas spécialement aimé le roman dont il est tiré (les chienchiens ça va bien 5 minutes)...  Mais en plus, l'adaptation est encore pire que le roman (et je pèse mes mots). C'est simple, ils ont coupés/transformés tout ce qui était intéressant dans le roman (en tous les cas le peu que j'avais aimé) pour en faire une sorte de bouillie gnangnan et ultrasentimantale. Déjà que les chiens n'aident pas mais en plus, Zara Darcy est pour le coup carrément à l'opposé de celle dont elle est sensée être la version contemporaine, le rôle de Félicity (que j'avais bien aimé dans le roman) est littéralement passé au second plan, Sue se retrouve transformée en Gabrielle (WTF ?), la mère de Lizzy est presque sortable (rien à voir avec la grossièreté de Mrs Bennet) Jenna est mêle tout (alors que Jane n'est qu'amour). Le roman se passe à Londres ( ce qui était un plus) le téléfilm à New York . Tout ce qui était ressemblant à l’œuvre originale (comme la demande en mariage loupée de Darcy) est complétement changé, les échanges entre les personnages manquent de piquant (même si les dialogues, ce n'est pas ce qu'il y a de pire). La seule chose sympa c'est que les scénaristes ont accordé une place plus importante que l'auteure du roman à la tante de Darcy.

Ce que j'aime : Violet et les acteurs , notamment Cindy Busby que j'ai trouvée très fraiche et qui, avec un meilleur scénario ferait un jolie Elizabeth Bennet selon moi

Ce que j'aime moins : le fait qu'ils aient modifié le peu de choses que j'avais apprécié dans le roman

En bref : Un téléfilm sans saveur dans lesquels on ne reconnait ni Lizzy, ni Darcy, ni même le roman dont il est tiré tant l'histoire est édulcorée et gnangnan 

Ma note

2/10


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston