Audrina, tome 2 : Whitefern de Virginia C. Andrews



Présentation de l'éditeur : The long-awaited sequel to My Sweet Audrina, one of V.C. Andrews’s strangest, most beloved books—and now a Lifetime movie! Whitefern swallowed Audrina’s childhood—and now the sprawling Victorian mansion threatens her adult life too…
Audrina remembers a better time, when her husband, Arden, was a young man with a heart filled with devotion for her. He didn’t used to be this ambitious, expansive…this cruel. But then, the death of Audina’s father changed a great many things.

When the reading of her father’s will reveals that Audrina herself will control fifty-one percent of the family brokerage—the halls of Whitefern again don’t feel safe. Arden’s protestations become frantic, nearly violent. And while Audrina didn’t anticipate running the family business, she’s curious to do so. And she can’t help but wonder what had made her father change his will at the last minute? What did he know about Arden that she didn’t?

Trapped in the middle of it all: her fragile, simple sister—the beautiful, trusting Sylvia. Audrina promised her father she’d watch over the young woman. But after years of relative quiet, the dark days of Whitefern may have returned…

Lecture commencée le 19 Mai 2017, terminée le 25 Mai 2017 

Mon avis  :

Alors, une suite qui nous replonge dans l'ambiance délétère de Whitefern. Le charismatique père d'Audrina est mort et la voilà enfermée avec son époux Arden (qu'elle aurait du quitter dès le tome précédent) et sa sœur attardée, Sylvia. Très rapidement on est pris dans l'ambiance de huis clos de l'histoire et dès l'instant où Audrina commence à prendre les cachets que lui donne Arden, on comprend ce qui va se produire (surtout avec les "hallucinations" de Sylvia. Néanmoins, l'histoire est dans la grande (et digne ) lignée de Virginia (même si prévisible) et glauque à souhait. J'ai beaucoup aimé même si je n'ai pas été surprise et que j'ai parfois trouvé ça un peu longuet (même si c'est la marque des romans, le drame prend du temps à s'installer). 

Ce que j'aime : le côté étouffant de la maison, la décision finale d'Audrina

Ce que j'aime moins : Il est facile de deviner les rebondissements, du coup c'est parfois un peu longuet. Le côté simulation d'Audrina est parfois un peu exagéré et donc, peu crédible

En bref : Une très bonne suite qui permet de donner à Audrina une fin plus douce en dépit de tout ce qui lui arrive dans ce tome

Ma note

8/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest

Journal d'un vampire décrypté de Delphine Gaston