Film : Alien Covenant



Synopsis : Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

Durée : 2h02

Casting : 

Michael Fassbender  : les androïdes Walter et David 
Katherine Waterston : Daniels
Billy Crudup  : Christopher Oram 
Danny McBride  : Tennessee
Demián Bichir:  sergent Lope 
Carmen Ejogo  : Karine Oram 
Jussie Smollett  : Ricks 
Amy Seimetz  : Faris 
Callie Hernandez  : Upworth 
Nathaniel Dean : Sergent Hallett 
Alexander England : Soldat Ankor 
Benjamin Rigby : Soldat Ledward 
Tess Haubrich : Soldat Rosenthal 
Uli Latukefu : Soldat Cole

Mon avis :  

ATTENTION SPOILERS !

Alors, déjà je tiens à dire que je n'ai pas vu Prometheus (et que je regrette un peu du reste), cependant, ça ne m'a pas gênée plus que ça pour suivre le film.
Donc, du coup la petite scène d'ouverture m'a tout à fait convenu histoire de m'expliquer un peu les choses. Ensuite, on passe à Covenant et on sent tout de suite que c'est le genre de vaisseau spatial qui a une grosse grosse poisse (même si avec le recul, je me dis que le tout était sans doute un piège bien orchestré). Donc d'entrée, on comprends que ça ne va pas le faire... Quand Chris décide d'aller vers la planète qui émet un signal on le sent encore plus mal... Moi je suis comme Daniels, faut pas y aller.
J'ai bien aimé le scénario qui explique vraiment le processus de création des aliens (même si visiblement le tout commence à être précisé dans Prometheus) . Le personnage de David est extrêmement intéressant et, grâce aux flashbacks on comprend vraiment bien l'origine des "monstrueux" aliens. Du coup, ça donne une autre dimension aux films et j'ai bien aimé voir l'évolution de ces derniers même si j'ai parfois trouvé le film un peu "mou" et que du coup ça m'a spoilé Prometheus. 
Après.. je trouve dommage que la créativité apparaisse comme un tel défaut dans le film (parce que clairement pour David l'androïde c'est le gros soucis) et j'ai eu un peu mal au coeur pour l'alien à la fin du film (celui qui se fait ... expulsé) : parce qu'au final, il est tel qu'on l'a conçu le pauvre ! 
Dans les points négatifs (hormis le manque d'action même si je n'ai pas vu le temps passer) je trouve que certaines ficelles étaient assez grosses comme par exemple le combat entre David et Walter : oui parce que désolée, quand deux androïdes qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau se battent, qu'on ne voit pas l'issue du combat et qu'ensuite l'un des deux rejoint ses compagnons... on se doute bien que ce n'est pas le "gentil" qui l'a emporté ! Cependant, j'ai bien aimé le temps mit par Daniels pour réaliser la substitution et... bah moi j'ai trouvé touchant l'ajout des embryons aliens dans "l'incubateur" .

Ce que j'aime : la fin, touchante en fait (oui, je sais les aliens sont méchants blabla mais ils sont comme on les a conçu et j'aime le dévouement de David à ses "enfants", comme j'apprécie la référence au fait "qu'ils attendent leur maman" : ce qui va justifier la manière dont ils sortent ensuite ^^). Le scénario bien conçu, très explicatif (ce qui aurait pu être long mais, au final, on ne s'ennuie pas)

Ce que j'aime moins : ne pas avoir vu Prometheus avant d'être allée au ciné, le manque d'action : même si je ne me suis pas ennuyée, j'aurais aimé que ça saigne un peu plus. Les rebondissements parfois très très prévisibles et le manque de... bestiole !

En bref : Un bon film qui explique bien la genèse des aliens et pour lequel il est recommandé d'avoir vu Prometheus. Certains rebondissements sont prévisibles et ça manque un peu de punch néanmoins je trouve que ça "humanise" un peu les aliens et au final, je ne me suis pas ennuyée 

Ma note 

7/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest