A compromise at Rosings Park de Isabelle Mayfair



Présentation de l'éditeur : Elizabeth Bennet's stay at Hunsford Lodge is interrupted by a shocking marriage proposal from the man she dislikes most in the world; the proud and arrogant Mr Darcy. After rejecting him, she is required to follow him into the woods to return the hat he left behind, before it is discovered that he had visited her. She is shocked to see he is in far greater pain at her refusal than she realised and when she seeks to comfort him, he forgets himself and kisses her.
Unfortunately, Mr Collins, Elizabeth's cousin, witnesses it and not recognising Mr Darcy, is pleased to inform Mr Darcy's aunt, the formidable Lady Catherine de Bourgh of Rosings Park, that the pert Miss Bennet's reputation has been compromised. It seems a fitting revenge for a woman who had rejected his own offer of marriage not so long ago.
But when Mr Darcy reveals himself as the man who compromised Miss Bennet, and is therefore the man who is required to marry her and save her reputation, Elizabeth is far from grateful. She, who always wanted to marry for love, is now obligated to marry a man she despises for his selfish disdain for others, and who has ruined the happiness of her most beloved sister.

Can Mr Darcy persuade her to give him a chance to prove himself worthy of her? And in Elizabeth's pretence to her family of being a happily engaged woman, is it possible she is being fooled by her own charade into feeling more than she does? Or are these growing feelings for Mr Darcy something more than that?

At Longbourn, a scandal involving her sister, Lydia, threatens the match and Elizabeth is suddenly confronted with the possibility that maybe she does not know Mr Darcy as well as she believed. And that just maybe, he is the man for her after all

Lu dans le cadre du Challenge 19ème siècle organisé par l'excellent blog Dans le manoir aux livres 

Lecture commencée le 24 Aout 2017, terminée le 24 Aout 2017

Mon avis :  

Alors, j'ai ouvert ce tout petit livre avec pas mal d'appréhension (je me méfie toujours des what'if) mais au final je suis agréablement surprise ! Certes, ça ne vaut pas Jane (mais en même temps...) mais j'ai bien aimé l'idée ! Donc dans cette version, Lizzy refuse toujours la proposition de Darcy mais... une fois qu'il est parti, elle s'aperçoit qu'il a oublié son chapeau. Elle est troublée et bien entendu, elle ne veut surtout pas que les Collins soient au courant de sa visite. Donc, elle décide de rendre son chapeau à Darcy. Ils se croisent dans les bois, elle lui redit son refus mais elle est troublée et il ne peut résister à l'envie de poser un baiser sur ses lèvres (ok, j'admets que ce n'est pas tellement Darcy, mais bon l'auteure trouve une honnête explication donc ça passe !). Sauf qu'ils sont vus par Collins, enfin, il reconnait Lizzy mais pas Darcy... Donc, attendu que Lizzy l'a quand même snobé, Collins considère de son devoir ( de vengeance lol) de faire part à Lady Catherine du déshonneur de sa cousine (oui, je sais, ce n'est pas très malin mais c'est très in Collins ^^). Voilà donc Lizzy convoquée, sommée de s'expliquer et bien entendu d'épouser l'homme qui l'a déshonorée . Bien entendu, elle ne lâche pas le nom de Darcy mais ce dernier, ayant vent de la confrontation se dénonce. Les voilà fiancés de force, un engagement que Lizzy ne peut refuser de crainte de voir toutes les chances de mariage de ses soeurs réduites à néant. Elle se sacrifie donc.
La suite est plutôt bien faite, depuis les avertissements sur ses préjugés de Charlotte et de Jane, jusqu'à l'attitude de Wickham (j'ai adoré sa pseudo déclaration). Et j'aime la manière dont les sentiments de Lizzy évoluent, j'ai aussi aimé la manière dont le mariage avec Wickham est évité à Lydia et la remarque de Darcy à cette occasion. 
Sur l'écriture, même si je ne parle pas couramment anglais (loin de là, mais je sais quand même reconnaitre quand c'est mal construit) c'est plutôt bien tourné et agréable 

Ce que j'aime : le fait qu'on aie pas de sexe débridé et que l'auteure respecte autant que possible les personnages. L'idée du what if, très simple mais efficace, Collins et Lady de Bourgh. La manière dont Charlotte remet en place son mari

Ce que j'aime moins : parfois un peu fade

En bref : Un bon what if qui respecte les personnages même si le tout n'est pas renversant

Ma note

6/10


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest