Articles

Affichage des articles associés au libellé auteur : alexandre levine

La cavalière du Taklamakan de Alexandre Lévine

Image
Présentation de l'éditeur : À l’époque mérovingienne, Eumerius, un aventurier européen, emprunte la Route de la Soie pour découvrir la Chine. Sa caravane est arrêtée par une jeune fille du royaume de Koutcha, Koulkera, qui gagne sa vie en faisant des missions d’observation pour l’armée. Annonçant aux marchands qu’ils risquent de croiser des brigands, elle leur propose de les éviter en passant par le terrible désert du Taklamakan. Mais elle a beau le connaître très bien, elle ne peut garantir aux voyageurs d’en ressortir indemnes. Et elle ignore qu’il existe un lien entre elle et ces brigands.
Lu dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Artalys
Lecture commencée le 04 Mai 2016, terminée le 06 Mai 2016
Mon avis :  
Une "romance" (parce que même si au final, on parle beaucoup d'amour, ce n'est pas pour moi le genre principal de ce livre) plutôt plaisante qui m'a permis de découvrir des peuples et des moeurs qui m'étaient totalement inconnues (…

Le Mage de la montagne d'or de Alexandre Lévine

Image
Présentation de l'éditeur : Un étrange mage du nom de Wärsani se rend à la cour d’Yssourak, le souverain du vaste royaume du Tourpana, où, usant de ses pouvoirs magiques, il enlève la favorite du roi. Quelques jours plus tard, une jeune fille à la sublime beauté se présente. Elle dit s’appeler Astarya et être la fille du mage. D’après elle, Wärsani a acquis l’immortalité, et tant de pouvoirs que les dieux eux-mêmes ne sauraient le vaincre. Il est devenu le Seigneur des Ténèbres. Astarya propose néanmoins de protéger Yssourak contre celui qu’elle assure être son père. L’offre est tentante, mais qui est vraiment Astarya ? Le roi s’apprête-t-il à introduire dans son palais une alliée ou bien une vipère au service de Wärsani ? Astarya ne le cache pas : c’est la vie du roi qui est en jeu. Et insensiblement, les forces des Ténèbres commencent déjà à étendre leur emprise sur le royaume.
Lu dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Artalys
Lecture commencée le 08 Mars 2…

Créatures fatales de Alexandre Lévine

Image
Présentation de l'éditeur : Elles sont séduisantes, elles sont chaudes, elles sont prêtes à réaliser tous vos fantasmes. Vous pouvez les rencontrer à l'université, au bord de la route, sur internet ou sur les rives d'un lac... Mais attention ! Vous risquez d'y laisser votre vie, car elles ne sont humaines qu'en apparence. Elles sont en réalité des prédatrices.
Ces nouvelles érotiques et fantastiques ont pour cadre la France d'aujourd'hui, mais vous feront traverser le miroir des désirs et des apparences, en jetant parfois un regard impertinent sur notre société.

Lu dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Artalys
Lecture commencée le 09 Avril 2014, terminée le 10 Avril 2014
Alors comme j'ai l'habitude de le faire pour les recueils de nouvelles, je vais donner mon avis (brièvement, je vous rassure) sur chacune d'entre elles. 
* Mathématiques du risque: Un jeune étudiant en mathématiques se fait une amie très particulière... Sur le pr…

Le château entre les arbres de Alexandre Levine

Image
Présentation de l'éditeur : Jeune diplômé en sciences naturelles, Enetol Sotchak est appelé dans le lointain comté de Tchebolok pour servir de précepteur aux deux filles du comte Nikholor. Il découvre des séduisantes demoiselles, Louriana et Violla, qui s'avèrent extrêmement peu farouches. Elles incarnent une lubricité érigée en mode de vie sur ces terres sauvages, entièrement recouvertes de forêts où, d'après les croyances paysannes, rôderaient nymphes et satyres. Enetol ne va pas non plus tarder à remarquer d'autres anomalies, des portes ouvertes vers des mondes merveilleux ou cauchemardesques. Il finira par comprendre qui sont vraiment ses élèves, une vérité dépassant de loin son entendement de scientifique.
Lu dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Artalys
Lecture commencée le 05 Février 2014, terminée le 07 Février 2014
Mon avis :
Un ouvrage très très chaud nettement déconseillé aux plus jeunes et très plaisant à lire pour la dame âgée que je sui…