Saga Lizzie Martin, tome 1 : Un intérêt particulier pour les morts de Ann Granger



Présentation de l'éditeur : Nous sommes en 1864 et Lizzie Martin accepte un poste de dame de compagnie à Londres auprès d’une riche veuve qui est aussi une propriétaire de taudis. Lizzie est intriguée d'apprendre que la précédente dame de compagnie a disparu, apparemment après s’être enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvée dans les décombres de l'un des bidonvilles démolis récemment autour de la nouvelle gare de St Pancras, Lizzie commence à se demander ce qui s'est passé. Elle renoue avec un ami d'enfance, devenu l’inspecteur Benjamin Ross, et commence à enquêter avec son aide, au péril de sa vie, pour découvrir la vérité sur la mort de la jeune fille dont le sort semble étroitement lié au sien.

Lecture commencée le 26 Aout 2013, terminée le 31 Aout 2013

Mon avis : 
Enfin une nouvelle série, la couverture m'a tapé dans l’œil et j'aimais l'idée d'une héroïne (et ça m'a aussi évoqué Charlotte Pitt, même si elle n'est pas mon personnage favori). Le contenu est à la hauteur de l'emballage. Même si on sent que c'est un premier tome et qu'il sert en partie à "poser" les personnages, il y a une vraie histoire policière. Le tout est assez passionnant malgré le fait que c'est un démarrage assez lent. Le personnage de Maddie, en filigrane est fouillé et on se prend à vouloir connaitre les raisons de son meurtre. Les personnages secondaires sont bien caractérisés même si j'avoue qu'une fois encore, j'ai beaucoup pensé aux séries d'Anne Perry (notamment sur Bessie qui rappelle furieusement le personnage de Gracie) Benjamin me fait penser à Thomas Pitt (leurs histoires se ressemblent un peu, même si Ben part de plus loin). Quand à Lizzie, l'héroïne, c'est un savant mélange de Charlotte Pitt et d'Hester Monk. Là où l'auteur réussit vraiment à se démarquer c'est par le point de vue alterné entre les deux héros. C'est une très bonne idée et c'est bien mené. Je trouve cependant que la fin va un peu vite tout comme la relation entre les deux héros mais j'avoue ne pas avoir trouvé le meutrier mais je n'ai guère cherché finalement, je pense qu'il n'y avait pas assez d'indices pour ça. Je me suis plus intéressée à la personnalité des personnages, bien traitée. L'héroïne m'a un peu rappelé Elizabeth Bennet par certains côtés et j'ai aimé la façon dont l'auteure critiquait les personnages (Tante Parry, Tibbet, Frank...) C'est plus sarcastique qu'Anne Perry et c'est tant mieux :)

Ce que j'ai aimé :
Lizzie ! Les points de vue alternés, le soin apporté à l'histoire. Les petits détails historiques qui propulsent dans le Londres victorien

Ce que j'ai moins aimé : Parfois ça m'a trop rappelé les séries de Anne Perry, notamment dans la caractérisation des personnages

En bref : Un bon premier tome qui présente des personnages attachants et une héroïne qui me plait beaucoup. La reconstitution londonienne est très convaincante ! Un bémol sur le fait que cela ressemble énormément aux séries d'Anne Perry mais je lirais les autres.

Ma note : 8,5/10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une nuance de vampire, tome 4 : Une ombre de lumière de Bella Forrest

Twilight of the True Blood Vampire Diaries de Gary Ghislain

Une nuance de vampire, tome 13 : Une marée changeante de Bella Forrest